Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Coronavirus : La violence sexuelle et sexiste est une préoccupation en Gambie

Imprimer PDF

Banjul, Gambie, 23 mai (Infosplusgabon) - Le Réseau panafricain pour l'édification de la paix (WANEP) a déclaré, dans un rapport publié vendredi, que la recrudescence de la violence sexuelle et sexiste (SGBV),  dans ce contexte de pandémie liée au coronavirus, est une préoccupation en Gambie.

WANEP a rendu publiques ses conclusions sur l'impact de la Covid-19 sur la sécurité humaine et la cohésion sociale en Gambie.

 

Le rapport, mis à la disposition de la PANA par le bureau du WANEP en Gambie, note que "alors que la Covid-19 creuse les inégalités, les femmes et les filles sont affectées de façon disproportionnée par les conséquences négatives de la pandémie".

 

"L'incident survenu autour du terrain de football de West-Serrekunda, à environ 10km de Banjul,  où quelques travailleuses du sexe avaient l'habitude de se regrouper avant la pandémie pour s'adonner au commerce du sexe, en est un exemple patent".

 

“Récemment, toutefois, en raison de la fermeture des petits commerces, ce nombre a sensiblement augmenté. Ces femmes et ces filles étaient attaquées par des jeunes du quartier qui  jugent ce commerce immoral", indique le rapport.

 

Le rapport de 11 pages intitulé : Covid-19: Emerging Peace and Security Dynamics' (Covid-19 : Nouvelles dynamiques de la paix et la sécurité) s'intéresse à cette infection mortelle et à son impact sur la gouvernance, la sécurité, la paix et l'environnement.

 

Le rapport révèle que des travailleuses du sexe trouvées la nuit dans une rue près du parc de West-Serrekunda étaient attaquées par des jeunes du quartier qui jugent leur commerce immoral.

 

FIN/ INFOSPLUSGABON/SDQ/GABON2020

 

© Copyright  Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 4349 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES