Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

La biodiversité du Niger menacée par les activités humaines et les changements climatiques

Imprimer PDF

Niamey, Niger, 22 mai  (Infosplusgabon) - La riche biodiversité du Niger est menacée par les activités humaines et les changements climatiques globaux qui affectent sa flore, sa faune, et la qualité de ses sols, a averti, vendredi, le ministre nigérien de l’Environnement dans un message à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la diversité biologique.

 

Face à cette situation, il a appelé ses compatriote à promouvoir "des modèles de valorisation plus durables de la biodiversité, et permettre ainsi à la nature de fournir à notre génération et à celles à venir, les biens et services dont elles ont besoin pour leur bien-être".

 

Le ministre de l’Environnement a rappelé "l’engagement et la détermination" du président Issoufou Mahamadou à faire de la conservation et de l’utilisation durable de la biodiversité "son cheval de bataille" dans la lutte pour la sécurité alimentaire.

 

Cette volonté politique du président Issoufou a permis "d’impulser plusieurs actions et initiatives, notamment celles ayant permis le classement d’environ 15 pc du territoire national en aires protégées, et la conservation des dernières populations de girafes d’Afrique de l’Ouest", a noté le ministre.

 

"Malgré les succès enregistrés, force est de reconnaitre que des difficultés existent, notamment en lien avec la faible mobilisation des ressources financières pour le renforcement et l’utilisation durable de la biodiversité, a-t-il souligné.

 

C’est pourquoi, tout en remerciant l’ensemble des partenaires techniques et financiers pour leurs appuis constants, le ministre de l’Environnement leur a lancé un appel à "plus de solidarité et d’action pour préserver durablement notre patrimoine commun"’.

 

Almoustapha Garba a invité tous les acteurs nationaux, scolaires, étudiants, société civile, secteur privé, chercheurs, agents de l’administration, décideurs et populations rurales, à "se comporter vis-à-vis de la nature, de sorte qu’elle continue à assurer de manière plus durable la fourniture des biens et services".

 

FIN/ INFOSPLUSGABON/TYG/GABON2020

 

© Copyright  Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 3862 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES