Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Coronavirus: 200 cas confirmés en Tunisie et six décès

Imprimer PDF

Tunis, Tunisie, 26 mars (Infosplusgabon) - Le Premier ministre tunisien Elyes Fakhfakh a annoncé, jeudi, que le nombre de personnes atteintes par le Coronavirus a atteint 200 cas confirmés, un chiffre en constante croissance de jour en jour.

 

 

 

Quant au nombre de décès, il est passé à six après qu’une femme eut succombé mercredi à Tatatouine (sud) suite à la détérioration de son état de santé.

 

Intervenant lors d’une séance plénière du parlement, il a cependant déclaré que durant les dernières 24 heures, le confinement sanitaire général décrété par le gouvernement a été respecté dans une proportion de 80% après les dérapages enregistrés auparavant.

 

Il a fait état dans ce contexte, d’une lettre adressée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) selon laquelle “la Tunisie est proche de la maîtrise de la situation engendrée par le fléau du Coronavirus”.

 

Il a rappelé les mesures économiques et sociales prises par les autorités tunisiennes pour faire face à l’épidémie du COVID-19 en y consacrant une enveloppe de 2,5 milliards de dinars tunisiens (plus de 0,8 milliard de dollars) pour assurer notamment l’approvisionnement du pays en produits de première nécessité dont les denrées alimentaires, mesures qui ciblent en premier lieu les catégories sociales démunies.

 

Il a, dans ce contexte, annoncé que le montant destiné à assurer le stock stratégique des médicaments a été doublé passant de 150 à 300 millions de dinars (de 50 à  100 millions de dollars).

 

Au sujet des Tunisiens bloqués à l’étranger, il a mentionné le rapatriement de 8.000 d’entre eux, notant que les autorités s’emploient à trouver des solutions à 1.400 autres Tunisiens qui demeurent suspendus dans de nombreux pays.

 

“Ceux qui sont rentrés, on les connaît un à un pour nous prémunir contre la menace que pourraient représenter certains d’entre eux au niveau de la sécurité”, a-t-il affirmé.

 

Il a assuré que “le système de lutte contre le terrorisme fonctionne normalement”, en allusion à la probabilité d’infiltration de présumés terroristes en provenance des foyers de tension notamment de Syrie, d’Irak et de Libye.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/OOO/GABON2020

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 3756 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES