Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Fayez al-Sarraj salue le succès de l'opération "Tempête de la paix" en réponse aux violations de la trêve des forces de Haftar en Libye

Imprimer PDF

Tripoli, Libye, 26 mars (Infosplusgabon) - Le président du Conseil présidentiel du Gouvernement d'union nationale libyen, Fayez al-Sarraj, a affirmé que les forces du gouvernement "ont rempli leurs missions avec efficacité et compétence" dans le cadre de l'opération militaire "Tempête de la paix", qui a débuté mercredi, soulignant que l'opération vient en réponse aux "violations continues de la trêve ayant fait des victimes civiles, dont des enfants et des femmes".

 

 

 

Dans un communiqué publié tard mercredi soir par le Bureau d'information du Conseil présidentiel, M. al-Sarraj a expliqué que l'opération "Tempête de la paix" est "une réhabilitation pour les victimes des violations en cours de la trêve", soulignant que "les forces du Gouvernement d'union nationale réagiront fermement à toute agression contre elles".

 

Le président du Conseil présidentiel, en vertu de son titre commandant suprême des forces armées, a ajouté: "nous sommes un gouvernement civil légitime qui respecte ses obligations envers la communauté internationale, mais est engagé avant cela envers son peuple et a le devoir de le protéger, dans le cadre du droit à la légitime défense et dans les limites du droit international".

 

M. al-Sarraj a signalé que "les bombardements programmés des quartiers résidentiels à Tripoli ne se sont pas arrêtés pendant l'armistice et ont fait des victimes civiles, y compris des enfants et des femmes", estimant que "c'est une indifférence à l'endroit de la résolution du Conseil de sécurité, un mépris pour les décisions de la Conférence de Berlin, et un dédain à l'égard de la vie et la sécurité des Libyens".

 

On rappelle que le général Oussama al-Joueili, chef de la salle des opérations conjointes des forces du Gouvernement d'union nationale, a annoncé, mercredi matin, la prise de contrôle de la base aérienne militaire d'al-Wattia, sud-ouest de la Libye,  occupée par les unités de Haftar, lors d'une opération militaire baptisée "Tempête de la paix", destinée à faire taire les sources de bombardements contre les quartiers civils à Tripoli.

 

De leur côté, les forces de l'armée nationale libyenne dirigée par le maréchal Khalifa Haftar ont annoncé avoir repoussé une attaque d'envergure contre la base aérienne d'al-Wattia menée par les forces gouvernementales.

 

Mercredi soir, le porte-parole des forces gouvernementales , le colonel Mohamed Ganounou, a décrit l'attaque de la base aérienne d'Al-Wattia, comme une opération "qualitative et réussie", révélant qu'elle a abouti à la capture de membres des forces de Haftar, dont des "mercenaires", en plus de la "saisie du matériel et des munitions".

 

Le colonel Ganounou a précisé que le bombardement de la capitale, Tripoli, au cours des trois derniers jours, a fait des victimes parmi les civils, qui étaient en confinement dans leurs maisons, dans le cadre des mesures visant à prévenir le coronavirus.

 

La Mission d'appui des Nations unies en Libye, qui a déploré les violations de la pause humanitaire à laquelle ont souscrit les belligérants, a demandé à une cessation immédiate des hostilités pour favoriser la lutte contre l'épidémie du coronavirus.

 

La Libye a, rappelle-t-on, enregistré mardi son premier cas d'infection au coronavirus sur un patient de 73 ans rentré d'un voyage en Arabie saoudite.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/QSX/GABON2020

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 3730 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES