Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Le président sénégalais salue l’engagement de l’opposition contre le Covid-19

Imprimer PDF

Dakar, Sénégal, 26 mars (Infosplusgabon) - Le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, a salué l’engagement des leaders de l’opposition parlementaire dans la lutte contre le

 

Il a adressé "ses vifs remerciements aux leaders de l’opposition parlementaire et de la classe politique en général, aux mouvements de la société civile et aux forces vives du pays qui ont bien voulu répondre à son appel d’unité nationale autour de la gestion de cette pandémie sans précédent", indique le communiqué du conseil des ministres transmis mercredi soir.

 

Le président Sall a reçu mardi tous les chefs des partis de l’opposition parlementaire dont Idrissa Seck et Ousmane Sonko, deux candidats malheureux à l’élection présidentielle de 2019, ainsi que Kalifa Sall, l’ancien maire de Dakar.

 

Au cours du conseil des ministres, il a décidé de faire passer de 50 milliards de francs CFA (soit soit  82,27 millions de dollars américains) à 69 milliards de franc CFA la part réservée au renforcement de l’aide alimentaire d’urgence aux populations vulnérables prévu dans un fonds de 1.000 milliards de francs CFA, soit 1,645 milliard de dollars américains, destiné à atténuer l’impact du Covid-19 sur l’économie nationale.

 

Le président sénégalais a également annoncé la modification des horaires de travail dans l’administration désormais fixés de 09 heures à 15 heures durant la période de l’état d’urgence, qu’il a décrété lundi dernier assorti d’un couvre-feu de 20 heures à 06 heures, afin de freiner la propagation du coronavirus.

 

Le Sénégal a enregistré ce jeudi six nouveaux cas confirmés (cinq importés et un contact direct), ce qui porte à 105 le nombre de malades dont neuf ont été guéris.

 

Selon le ministère de la Santé et de l’Action social, la situation des malades traités dans les quatre structures hospitalières du pays s’améliore de manière satisfaisante.

 

Le pays a vécu mardi denier sa première nuit de couvre-feu marquée par des violences policières dénoncées par les organisations de défense des droits de l’homme et la Direction de la police nationale, qui a promis de prendre des mesures contre les auteurs de ces "dérapages".

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/QSX/GABON2020

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 4128 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES