Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Le Mali demande le soutien de la Chine, de l'Inde et du Japon dans le cadre du renforcement des mesures de prévention contre le coronavirus

Imprimer PDF

Bamako, Mali, 24 mars (Infosplusgabon) - A l'initiative du président malien Ibrahim Boubacar Kéita, le ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Tiébilé Dramé, et son collègue en charge de la Santé, Michel Hamala Sidibé, ont reçu, lundi, à Bamako, les ambassadeurs de Chine au Mali Zhu Liying, de L'Inde, Anjani Kumar et du Japon, Daisuki Kuroki, dans le cadre du renforcement des mesures de prévention contre le coronavirus au Mali.

 

 

 

À sa sortie d’audience, l’ambassadeur de Chine au Mali, Zhu Liying a confié que la rencontre visait à lui transmettre le message du Président Ibrahim Boubacar Keïta par rapport au renforcement des liens d’amitié et de coopération entre les deux États, surtout en ces moments difficiles de la crise liée au coronavirus.

 

Se réjouissant de la confiance que le Mali place en son pays, le diplomate chinois a promis : "Nous allons combattre ensemble cette épidémie pour le bien du Mali et de l’Afrique".

 

L’ambassadeur de l’Inde au Mali a expliqué que les échanges ont concerné la situation globale du Covid-19 et comment son pays peut coopérer avec le Mali pour lutter contre cette maladie. Anjani Kumar a annoncé qu’il transmettra le message du gouvernement malien aux autorités indiennes pour qu’elles apportent leur soutien au Mali qui demeure l’un des rares de la sous-région à n’enregistrer  aucun cas de coronavirus, à ce jour.

 

Quant à l’ambassadeur du Japon au Mali, il n’a pas souhaité s’exprimer devant la presse locale.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/SER/GABON2020

 

 

© Copyright Infosplusgabon

 

 

Spécial  Coronavirus

Qui est en ligne!

Nous avons 4054 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

Kigali, Rwanda, 19 juillet (Infosplusgabon) - Le Rwanda a confirmé samedi 54 nouvelles infections pour la COVID-19, ce qui porte à 1.539 le nombre total de cas dans le pays depuis la mi-mars, a indiqué le ministère de la Santé dans sa dernière mise à jour  à Kigali.

DEPÊCHES