Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Le Sénégal et le Canada signent un protocole d’entente en vue des JOJ 2022

Imprimer PDF

Dakar, Sénégal, 13  février (Infosplusgabon) - Le Sénégal et le Canada ont signé, mercredi, à  Dakar, un protocole d’entente en perspective des Jeux olympiques de la Jeunesse (JOJ),  qui auront lieu dans la capitale sénégalaise en 2022.

 

A un peu plus de deux ans de cet événement mondial, qui se déroulera pour la première fois sur le sol africain, le Sénégal entend relever le double défi de l’organisation et de la participation.

 

Dans cette optique, il a reçu le soutien du Canada qui lui a promis de lui « faire bénéficier de son expérience et de son expertise en matière d’organisation d’événements sportifs de dimension internationale », comme l’a rappelé le ministre sénégalais des Sports, Matar Bâ, à l’issue de la cérémonie.

 

Le Comité national olympique et sportif sénégalais (CNOSS) et son homologue canadien, signataires du protocole, avaient déjà commencé les pourparlers, il y a quelque temps à Lausanne, en Suisse.

 

Ils ont donc juste finalisé ce protocole qui porte sur le développement des athlètes, les partages d’expertises techniques, le coaching, le soutien et la construction d’équipements sportifs.

 

La cérémonie s'est déroulée en présence du Premier ministre canadien, Justin Trudeau, en visite officielle au Sénégal depuis mardi.

 

Avec ce soutien conséquent du Canada, le Sénégal espère relever son pari d’être fin prêt au moins six mois avant le début des compétitions.

 

C’est-à-dire obtenir la mobilisation maximale des trois villes appelées à accueillir les joutes (Dakar, Diamniadio et Saly), achever totalement la construction du village olympique, trouver des réponses idoines aux questions liées à la sécurité et à la couverture sanitaire des « olympiens », assurer le nécessaire pour la mobilité des participants, l’hôtellerie, l’animation et les échanges.

 

Un engagement ambitieux, mais que le Sénégal compte bien réussir à l’image de la construction du stade olympique de Diamniadio d’une capacité de 50 000 places et dont la première pièce sera posée le 20 février courant.

FIN/INFOSPLUSGABON/AUP/2020

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 2618 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES