Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Un mort et neuf blessés dans la chute d'un obus sur un café près de Tripoli

Imprimer PDF

Tripoli, Libye, 13  février (Infosplusgabon) - Au moins une personne est décédée et neuf autres ont été blessées lors de la chute, mercredi soir, d'un obus sur un café à Tarik Al-Chowk, Sud-est de Tripoli, tir attribué aux forces du maréchal, Khalifa Haftar, signe de la poursuite de la violation de la trêve proclamée dans le pays qui peine à être pérennisée.

 

 

Dans une publication, le Centre des médias de l'opération militaire "Volcan de la colère" relevant du gouvernement d'union nationale a annoncé "qu'un citoyen a été tué et 9 autres blessés à la suite de la chute d'un obus tiré au hasard par les forces de Haftar, mercredi soir, contre Mazaya Café situé à Tarik Al-Chowk".

 

 

La même source a précisé le défunt dénommé Aymen Ali Al-Ajeili Al-Jafayri, est âgé de 38 ans, soulignant que parmi les neuf blessés, deux ont subi des opérations au Centre médical de Tripoli.

 

 

 

Plutôt, le centre des médias de l'opération "Volcan de la colère", a indiqué que cinq civils ont été blessés à la suite de la chute d'obus tirés au hasard, mercredi, par les forces de l'Armée nationale libyenne sur le quartier résidentiel adjacent à l'Université de Tripoli.

 

 

 

On rappelle que trois missiles sont tombées près du site du bataillon "Bab Tajoura", mardi à Tripoli, selon des riverains du quartier de Bab Tajoura, banlieue est de la capitale libyenne.

 

 

Des combats se déroulent depuis le 4 avril dernier à la périphérie de la capitale libyenne à la faveur de l'offensive militaire lancée par le maréchal Khalifa Haftar pour prendre le contrôle de Tripoli et toute la région de l'Ouest, ainsi que renverser le gouvernement d'union nationale reconnu par la communauté internationale.

 

 

Proclamée le 12 janvier à l'appel de la Russie et de la Turquie, la trêve acceptée par les deux belligérants est régulièrement violée sur fond d'accusations mutuelles donnant lieu à des escarmouches.

 

 

Le Conseil de sécurité des Nations Unies tient une session, ce mercredi, pour l'adoption d'une résolution pour appuyer le cessez-le-feu en Libye.

 

 

A noter que le Comité militaire mixte libyen 5+5 issu du processus de Berlin s'est réuni à Genève sous la supervision de la Mission des Nations Unies en Libye (USMIL) sans parvenir à s'accorder sur le retour des déplacés dans les zones d'affrontements et leur démilitarisation.

 

 

Les représentants des deux camps ont convenu de la nécessité de transformer la trêve en un cessez-le-feu permanent.

 

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/AUP/2020

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 2642 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES