Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Le FNUAP en quête de 683 millions de dollars

PDF

New York, Etats-Unis, 12  février (Infosplusgabon) - Avec plus de la moitié des décès maternels survenant dans des pays affaiblis et en crise, le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) plaide pour un renforcement du soutien de la communauté internationale afin de leur offrir des services en matière de santé reproductive et de protection.

 

 

Le FNUAP a lancé un appel pour réunir 683 millions de dollars cette année, pour atteindre près de 48 millions de femmes, de filles et de jeunes dans 57 pays touchés par un conflit ou des catastrophes naturels, selon un communiqué des Nations unies.

 

“Les femmes et les filles paient le plus lourd tribut dans les conflits, alors qu'elles n'ont joué aucun rôle dans leur déclenchement. Il est temps de faire de leurs droits, leur sécurité et leur dignité une priorité au niveau humanitaire. Durant ces crises et conflits, la violence contre les femmes et les filles est stupéfiante", a déclaré la Directrice  exécutive du FNUAP,  Dr Natalia Kanem.

 

“Les femmes tombent enceinte et ont des bébés en temps de crise. Nous devons leur fournir les services et le soutien requis", a-t-elle ajouté.

 

Selon le communiqué, le Programme d'action humanitaire du FNUAP pour 2020 présente comment les femmes et les filles font face à des défis uniques en cas de catastrophe humanitaire, dont l'augmentation des risques de décès liés à des complications durant la grossesse et l'accouchement, et la multiplication des risques de violences basées sur le genre (VBG).

 

A travers ce plan, le FNUAP et ses partenaires vont offrir des services et des fournitures en matière de santé sexuelle et reproductive, de prévention et des réponses aux violences basées sur le genre, et la santé maternelle et le soutien psychosocial.

 

Selon le communiqué, plus de 100 millions de dollars de financement seront consacrés au Yémen, où près de 80 pc de la population ont des besoins d'ordre humanitaire, du fait du conflit en cours, dont plus d'un demi million de femmes enceintes en attente de soins prénatals, d'assistance médicale qualifiée pour l'accouchement et de soutien nutritionnel.

 

L'année dernière, le FNUAP a atteint plus de 19 millions de personnes dans plus de 60 pays.

 

Plus de sept millions de femmes ont reçu des services en matière de santé sexuelle et reproductive, y compris des soins prénatals et postnatals, des soins d'urgence obstétriques et du nouveau-né, et la gestion clinique du viol. 2,4 millions de personnes supplémentaires ont bénéficié de services de planification familiale.

 

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/AQS/2020

 

© Copyright Infosplusgabon

 

Qui est en ligne!

Nous avons 3646 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES