Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Plus de 79 millions de dollars de revenus souverains de la Libye en janvier et zéro entrée du pétrole

Imprimer PDF

Tripoli, Libye, 11  février (Infosplusgabon)- Au total, 111 millions de dinars (environ 79,8 millions de dollars) de revenus des fonds souverains ont été réalisés par la Libye au mois de janvier alors que les revenus pétroliers n'ont rien apporté en raison de la fermeture des ports pétroliers et des champs de production, a annoncé, lundi, la Banque centrale de Libye (BCL).

 

On rappelle que depuis le 18 janvier, les forces de l'Armée nationale libyenne dirigée par la maréchal Khalifa Haftar, chargée de sécuriser des sites pétroliers, ont fermé les ports d'exportation et des champs pétroliers dans les régions de l'est, du sud et du centre, faisant perdre 55 millions de dollars par jour et entraînant une baisse de la production à 181.576 b/j contre 1,2 million auparavant.

 

Dans un communiqué, sur les recettes et les dépenses, rendu public lundi, la Banque centrale a déclaré que les recettes souveraines ont été réparties à raison de 53 millions de dinars provenant des impôts, 50 millions de dinars d'honoraires pour services et autres recettes, en plus de huit millions de dinars de recettes douanières pour le même mois de janvier.

 

La même source a précisé que les revenus des frais de vente de devises se sont élevés à deux milliards et 319 millions de dinars en janvier.

 

Une taxe est imposée par le Conseil présidentiel en Libye sur les opérations de vente de devises équivalent à 160%.

 

Le document de la Banque sur les revenus et les dépenses pour le mois de janvier a ajouté qu’aucun revenu provenant des ventes de pétrole ou de carburant n’a été réalisé, notant que les pertes directes de la fermeture des ports pétroliers et de l’arrêt de la production des champs ont atteint plus de 2,5 milliards de dinars.

 

La Banque centrale a averti que la poursuite de cette fermeture menaçait les conditions financières, économiques et politiques, notant qu'aucun arrangement financier (budget) n'a été approuvé pour l'année 2020 jusqu'à aujourd'hui, malgré les demandes répétées de la Banque depuis septembre 2019.

 

La Banque centrale de Libye a déclaré que le total des paiements en devises s'est élevé à un milliard et 314 millions de dollars en janvier dernier.

 

Le communiqué de la banque sur les recettes et les dépenses pour janvier 2020, indique que les comptes des banques commerciales ont été alimentés avec un montant de 93 milliards de dollars, en plus de 221 millions de dollars en transferts pour l'État.

 

Dans les détails, la banque a indiqué que les transferts de l'État se répartissent à 3,6 millions de dollars, pour payer les obligations de traitement à l'étranger aux frais de l'État, 175 millions de dollars à la Compagnie nationale libyenne de pétrole et 42,4 millions de dollars pour couvrir les crédits des organismes publics.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/KJN/GABON2020

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 2786 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES