Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Ouverture à Ouagadougou de la 4ème édition de la Semaine des Activités Minières d’Afrique de l’Ouest (SAMAO)

Imprimer PDF

Ouagadougou, Burkina Faso, 30 septembre (Infosplusgabon) - La quatrième édition de la 4ème édition de la Semaine des Activités Minières d’Afrique de l’Ouest (SAMAO), s’est ouverte ce jeudi à Ouagadougou, sous le thème "Exploitation des ressources minérales et opportunités d’industrialisation de l’Afrique"  avec plus de 2000 participants du monde entier, a-t-on constaté.

 

"La Semaine des Activités Minières d’Afrique de l’Ouest (SAMAO) est une opération qui est voulue et soutenue par le Gouvernement du Burkina Faso. Nous voulons que le monde entier sache que notre pays est un pays minier et que les investisseurs peuvent y venir ", a déclaré, à l’ouverture de la Semaine, le Premier ministre burkinabè, Christophe Joseph Marie Dabiré.

 

Il a souligné que son gouvernement travaille à sécuriser les sites miniers afin de mettre à l’abri les installations des investisseurs dans un contexte marqué par le terrorisme.

 

Le Premier ministre a rappelé que le secteur des mines est le secteur le plus dynamique qui crée de l'emploi au Burkina Faso. "Il faut qu'on lui accorde son importance pour lui permettre de jouer pleinement son rôle au niveau du secteur privé", a-t-il insisté.

 

Pour lui, "il est important de signaler que le secteur de la mine connaîtra toujours le soutien particulier du gouvernement pour lui permettre de se développer".

 

" Ça nécessite évidemment la mise en place d'un dispositif pour assurer la transparence de la gestion de nos mines et pour faire en sorte que les miniers qui viennent dans notre pays puissent respecter les lois et les règlements de notre pays", a-t-il estimé.

 

Au Burkina Faso, la production de l'or a atteint 51,63 tonnes en 2018 contre 46,39 tonnes en 2017, tandis que les flux d'investissements directs dans le secteur de l'or ont atteint 1 462 milliards de F CFA en 2018 contre 1 388 milliards de F CFA en 2016.

 

Depuis 2009, l’or a surclassé le coton en devenant le premier produit d’exportation du Burkina Faso, le pays comptant de nos jours plus d’une dizaine de mines industrielles en exploitation, rappelle-t-on.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/MPU/GABON2019

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 2330 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES