Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Le 5ème Forum Investir en Afrique s'est ouvert mardi à Brazzaville en présence de cinq chefs d'Etat africains

Imprimer PDF

Brazzaville, Congo, 10 septembre (Infosplusgabon) – Le 5ème Forum Investir en Afrique s’est ouvert ce mardi à Kintélé, dans la banlieue-nord de Brazzaville, en présence de cinq chefs d’Etat africains, a-t-on constaté  sur place.

 

Il s'agit des présidents angolais, Joao Lourenzo, rwandais, Paul Kagame, rdcongolais, Félix Tchissekedi, centrafricain, Faustin Archange Touadera,  congolais, Denis Sassou-Nguesso.

 

Au cours de cette rencontre, les échanges porteront essentiellement sur les opportunités d’investir en Afrique, les Chinois, co-organisateurs, apportant l’argent, les gouvernements et les entrepreneurs africains présentant les projets de développement susceptibles d'financés pour le bien des populations.

 

Ces investissements concernent tous les secteurs de l’économie, notamment la construction, l’agriculture, le numérique, l’énergie et l’eau, les transports, les télécommunications et la lutte contre la pauvreté.

 

Deuxième économie du monde, juste après les Etats-Unis, la Chine dispose d’énormes financements qu’elle veut investir en Afrique dans le cadre de l’initiative de "La Ceinture et route", prise par le président chinois, Xi Jiping.

 

La Chine appelle l’Afrique à s’allier avec elle dans une communauté de destin.

 

L’année dernière, le président Jiping avait annoncé, lors du sommet Chine-Afrique, une somme de 50 milliards dollars comme aide à l’investissement en Afrique.

 

Considéré comme pays pilote en matière d’investissements chinois en Afrique centrale, le Congo bénéficie de nombreux ouvrages construits grâce à la coopération chinoise.

 

Bien que la Chine soit devenue, dans le cadre de ces réalisations, le premier créancier du Congo, en détenant plus de la moitié de la colossale dette du pays, le Congo a vu son kilométrage de routes bitumées augmenter.

 

Plusieurs logements sociaux ont pu être construits dans les principales villes du Congo grâce à cette coopération.

 

En dehors des conférences qui se tiendront pendant deux jours au Centre international de conférences de Kintele, le Congo pourrait bien tirer grand profit de cette rencontre.

 

De nouveaux contrats devraient être signés avec la Chine, notamment celui relatif à la réhabilitation du chemin de fer Congo océan.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/MIM/GABON2019

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1894 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES