Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Les femmes se marient plus jeunes que les hommes au Bénin, révèle une enquête de l'INSAE

Imprimer PDF

Cotonou, Bénin, 10 septembre(Infosplusgabon) - Les femmes se marient beaucoup plus jeunes que les hommes au Bénin, selon une enquête de l’Institut national des statistiques et d’analyses économique (INSAE).

 

"Deux ans après avoir eu leurs premiers rapports sexuels, les femmes béninoises se marient. L’âge médian de la première union est de 19,4 ans chez les femmes. Les hommes béninois se marient beaucoup plus tard, l’âge médian de la première union est de 25,1 ans chez les hommes de 30-49 ans", indique la 5ème Enquête démographique et de santé au Bénin (EDSB-V, 2017-2018), réalisée par l’INSAE.

 

La proportion des femmes qui se marient avant l’âge de 18 ans est près de cinq fois plus élevée que parmi les hommes (37 pc contre 8 pc), note l’enquête qui constate qu’un an après avoir été mariées, les femmes béninoises ont leur première naissance ;l’âge médian à la première naissance étant de 20,5 ans chez les femmes de 25-49 ans.

 

L’enquête fait remarquer une disparité entre les départements et indique que les femmes du département d’Atacora (Nord-Ouest) ont leur première naissance quatre ans plus tôt que les femmes du département du Littoral (âges médians de 18,9 ans et 23,2 ans, respectivement).

 

Une femme de 15-19 ans sur cinq a déjà commencé sa vie procréative. La fécondité des adolescentes est plus élevée en milieu rural (24 pc) qu’en milieu urbain (15 pc) note l’enquête.

 

De même, la fécondité des adolescentes varie sensiblement par département, passant d’un minimum de 8 pc dans les départements du Littoral et Ouémé à un maximum de 38 pc dans le département d’Alibori( Nord-Est).

 

L’enquête constate également que "plus le niveau d’instruction est élevé, plus la proportion d’adolescentes ayant commencé leur vie procréative est faible. Sept pour cent des femmes de 15-19 ans ayant un niveau d’instruction secondaire 2d cycle ou plus sont mères ou sont enceintes pour la première fois, contre 34 pc des femmes sans instruction".»

 

L’EDSB-V a été réalisée sur le terrain de novembre 2017 à février 2018.

 

Au cours de l’enquête, 15.928 femmes de 15-49 ans dans tous les ménages sélectionnés et 7.595 hommes de 15-64 ans dans la moitié des ménages sélectionnés ont été interviewés avec succès.

 

La quasi-totalité des informations recueillies sont représentatives au niveau national et des 12 départements, pour la ville de Cotonou et les autres villes et pour le milieu urbain et le milieu rural, précise-t-on.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/MIM/GABON2019

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1904 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES