Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Libye: 23,5 milliards de dollars de dépenses publiques au cours des 7 premiers mois de l'an 2019

Imprimer PDF

Tripoli, Libye, 13 août (Infosplusgabon) - La Libye a dépensé entre le 1er janvier et le 1er juillet 2019, 32,647 milliards de dinars (environ 23,5 milliards de dollars américain), a annoncé ce mardi, dans un rapport, la Banque centrale de Libye (BCL) basée à Tripoli.

 

Dans son bulletin mensuel publié sur son site web, la BCL a précisé qu'au niveau du 1er chapitre du budget relatif aux salaires, les dépenses estimées se sont élevées à 14,810 milliards de dinars, tandis que les dépenses effectives ont atteint à 13,808 milliards de dinars, soit un excédent de 1,002 milliards de dinars.

 

Les frais de gestion qui constituent le deuxième chapitre du budget estimés à 5,635 milliards de dinars ont atteint, durant cette période, 4,284 milliards de dinars soit un excédent de 1,351 milliards de dinars.

 

Dans le troisième chapitre portant sur les projets de développement, les dépenses estimées à 2,917 milliards de dinars dans le budget, ont été de 1,245 milliards, dégageant un surplus de 1,672 milliards, tandis que dans le quatrième chapitre relatif aux subventions fixés à 3,938 milliards de dinars, les dépenses effectives se sont élevées à 4,310 milliards soit un déficit de 372 millions de dinars.

 

La Banque centrale de Libye a souligné que les dépenses totales estimées à 27,300 milliards de dollars, ont atteint réellement 23,647 milliards, soit un excédent de 3,653 milliards de dinars.

 

La BCL a expliqué dans son rapport que les projections des recettes pétrolières estimées selon les arrangements financiers (budget) à 15,400 milliards de dinars, ont atteint effectivement 17,358 milliards de dinars, soit un excédent de 1,958 milliards de dinars.

 

La Banque centrale a indiqué que les recettes fiscales estimées selon les arrangements financiers à 700 millions de dinars n'ont atteint que 541,8 millions de dinars avec un déficit de 158,2 millions de dinars tandis que les recettes douanières établies à 466,6 millions de dinars, n'ont réalisé que 190,4 millions de dinars soit un déficit de 276,2 millions de dinars.

 

Le document a souligné que sur les revenus des télécommunications estimés à 437,5 millions de dinars, 109,8 millions de dinars de recettes ont été réalisées, soit un déficit de 327,7 millions de dinars.

 

La Banque a souligné que les revenus estimés de la vente d'hydrocarbures sur le marché local se sont élevés à 466,7 millions de dinars, alors que les revenus réels sont de 100 millions de dinars, soit un déficit de 366,7 millions de dinars.

 

Les commissions des prestations de service et autres revenus estimés à 9,217 milliards de dinars ont réalisé des rentrées de 14,340 milliards avec un excédent de 5,123 milliards de dinars.

 

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/BIC/GABON2019

 

 

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 2274 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES