Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Les autorités locales doivent des factures impayées à la société nationale d'électricité du Zimbabwe

Imprimer PDF

Harare, Zimbabwe, 16 juillet (Infosplusgabon) - Le ministre zimbabwéen de l'Energie, Fortune Chasi, a révélé que les autorités locales sont les plus grandes débitrices de la société nationale d'électricité, Zesa Holdings Private Limited, avec une dette combinée de 300 millions de dollars zimbabwéens (ZWL) de factures impayées. 1 dollar américain=9,02 dollars ZWL.

 


Cette révélation a été faite après que M. Chasi a annoncé la liste de ceux qui doivent à la Zesa 1,2 milliard de ZWL, renforçant ainsi son incapacité à fournir ses services à la population.


Cette dette a contribué à l'apparition des coupures d'électricité actuellement en cours au Zimbabwe, en plus de la baisse du niveau des barrages du pays à cause de la sécheresse.


La Zesa a mis en place des délestages massifs qui durent jusqu'à 15 heures par jour pour préserver l'électricité.


Pour M. Chasi, les autorités locales mauvais payeurs sont : Harare qui doit 145 millions dollars ZWL; Bulawayo (112 millions dollars ZWL) et le conseil municipal de Gweru (28 millions de dollars ZWL).


Les autres débiteurs sont les utilisateurs domestiques, 24 pour cent, les industries locales, les agriculteurs et les entreprises parapubliques, les mines.


Toutefois, le maire de Harare, Herbert Gomba, a répondu à M. Chasi en affirmant que c'est la Zesa qui leur doit.


Pour lui, la Zesa doit beaucoup d'argent à la ville de Harare, dont des redevances et un loyer. Le maire a demandé un rapprochement des comptes.


La Zesa, pour sa part, doit aux fournisseurs régionaux d'électricité plus de 70 millions de dollars.


Des responsables du ministère de l'Energie étaient la semaine dernière en Afrique du Sud pour négocier un plan de paiement avec Eskom, la société nationale d'électricité sud-africaine, afin de rembourser une dette impayée de 23 millions de dollars après leur avoir versé 10 millions de dollars.


Le reste de la dette de la Zesa est due principalement à la société nationale d'électricité du Mozambique, Hydro Cahora Bassa (HCB), où a dit M. Chasi, une délégation sera envoyée pour des négociations similaires dans les prochaines semaines.

 


FIN/INFOSPLUSGABON/HGB/GABON2019

 

 


© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 3610 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

Faites-nous parvenir vos petites annonces à publier en ligne par mail du lundi au samedi, de 8 heures à 18 heures à l’adresse contact@infosplusgabon.com ou par SMS. Les annonces toutes rubriques confondues sans photos de 60 signes Coûtent 2500 F CFA. Annonces avec une photo à 3500 F CFA. Les règlements se font via airtel money au 07843371.

DEPÊCHES