Botswana : Le gouvernement renonce à installer une clôture électrique non létale autour d'une réserve

Imprimer

Gaborone, Botswana, 10 juillet (Infosplusgabon) - Le ministère botswanais de l'Environnement, des Ressources naturelles et du Tourisme a annulé le projet d'installation d'une clôture électrique non-létale.

 

La clôture électrique longue de 53 km devait être érigée autour de la Réserve de Makgadikgadi pour réduire les conflits entre les hommes et les animaux.

Le département des parcs nationaux et de la faune sauvage qui dépend du ministère de l'Environnement, des Ressources naturelles et du Tourisme n'a pas précisé les raisons de cette annulation.

La Réserve de Makgadikgadi, riche en faune et en flore, se situe à presque 1 200 km de Gaborone, la capitale. Elle s'étend sur 12 000 km2, sur une partie du bassin du Kalahari.

Le Botswana connaît encore des conflits entre les hommes et les animaux du fait notamment de l'importante population d'éléphants que l'on retrouve dans ce pays d'Afrique Australe.

Le Botswana, rappelle-t-on, a sollicité l'autorisation de CITES (Convention international sur le commerce des espèces de faune et de flore menacées d'extinction) pour vendre tous les ans un quota de 400 éléphants à des parties tiers intéressées ou à des chasseurs de trophées.


FIN/INFOSPLUSGABON/MOE/GABON2019

 


© Copyright Infosplusgabon