Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Une experte de l'ONU met en lumière le lien entre le crime organisé et le terrorisme

Imprimer PDF

 

New York, Etats-Unis, 10 juillet (Infosplusgabon) - Les menaces moins prévisibles que représentent les petits criminels qui ont adopté le terrorisme de manière opportuniste sont une source de préoccupation croissante, a averti mardi Tamara Makarenko, consultante internationale, qui travaille avec l'Institut interrégional de recherche des Nations unies sur la criminalité et la justice (UNICRI).

 


Un communiqué de l'ONU a indiqué que l'experte qui s'exprimait lors d'un débat public sur les menaces contre la paix et la sécurité internationales a noté qu'à son niveau le plus fondamental, le lien est basé principalement sur les transactions et les tactiques, au point où les terroristes et les criminels occupent "le même espace en même temps".

 


Notant les diverses façons dont les groupes terroristes utilisent les crimes illicites pour financer leurs opérations, Mme Makarenko a déclaré que le groupe terroriste ISIL ou Dae'sh, a vu très tôt qu'il pouvait tirer des fonds de la contrebande et de la vente illégale de marchandises.


Elle a ajouté que les cellules terroristes plus petites se concentraient sur le recrutement de criminels dans les prisons, qui sont devenues de véritables "incubateurs du lien" et un lieu d'échange de connaissances.

 


Mme Makarenko a déclaré qu'en raison de l'ampleur et de l'imprévisibilité du petit délinquant devenu terroriste, même la criminalité locale constituait une menace grave et mondiale. La communauté internationale doit agir, a-t-elle déclaré, en avertissant que ce lien accru pourrait entraver la capacité de lutter contre le terrorisme et accroître la vulnérabilité aux groupes criminels.

 


Yuri Fedetov, directeur exécutif de l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), a déclaré que les criminels et les terroristes partageaient le même besoin d'agir dans l'ombre, exploitant les lacunes dans les réponses de la justice pénale et entre pays et régions.

 


La traite des êtres humains à des fins d'exploitation sexuelle, les enfants soldats et le travail forcé peuvent être utilisés non seulement pour générer des revenus mais aussi pour faire peur et recruter de nouveaux combattants, a-t-il déclaré aux membres du Conseil.

 


Il a déclaré que Dae'sh, par exemple, avait énormément profité du commerce illégal du pétrole, du trafic de biens culturels qu'ils avaient pillés dans des endroits comme Palmyre en Syrie et Mossoul en Irak, et des enlèvements contre rançon.

"Nous devons renforcer les investissements dans les mécanismes de coopération inter-institutions, régionale et internationale, y compris l'échange d'informations et de renseignements", a-t-il déclaré.

 


FIN/INFOSPLUSGABON/DSE/GABON2019

 


© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 3388 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

Les articles  diffusés  sur Infosplusgabon  désormais payants

Diffusées  gratuitement  et  bénévolement  et  sans  publicité depuis  2005,  les informations  africaines et  du  reste du  monde de  votre agence de  presse en  ligne vous parviennent  en  quatre  langues  (Français, Anglais,  Portugais et Arabe) depuis plus d'un  mois. Dès le  1er  juin 2019, pour lire en extension les articles  publiés  tous les jours,  vous devez vous abonner  via  contact@infosplusgabon.com  puis effectuer un virement par  paypal  sur  le mail ariellelawson05@yahoo.fr  ou  sur le compte INFOSPLUSGABON domicilé à la Banque  Internationale  pour  le Commerce  et l'Industrie du Gabon (BICIG).

Adresse Banque : Avenue du Colonel PARANT. PO Box 2241  Libreville - GABON. CODE  IBAN : GA21 4000 1090 7340 2044 0005 477 - Code Swift : BICIGALXXXX -  Numero de  Compte 40204400054  Banque  Code Banque : 40001-  Code Agence : 09073. Clé  77.

 

Nos  tarifs :  Vous  recevrez par e-mail  ou sur  votre compte WhatsApp plus de 1000 articles en extension  par  mois et  vous payez votre abonnement par  virement  bancaire ou  par Paypal de 30 euros  par  mois ou un  forfait exceptionnel de  300 euros pour 12  mois. Pour la  période du 1er  juin au 30 juillet 2019,  vous  bénéficiez  exceptionnellement d'une  réduction de 25%.

NOUS  CONTACTER : Le siège de l’Agence de  presse en  ligne  Infosplusgabon se trouve à Libreville, au Gabon. Vous pouvez nous joindre à tout moment au (241) 06066291   ou au (241) 07843371. Et par email 24h/24 : redaction@infosplusgabon.com, contact@infosplusgabon.com et berp8483@hotmail.com.

La  rédaction

DEPÊCHES