Gambie : Les journalistes gambiens condamnent l'attaque contre deux journalistes par des soi-disant partisans de Jammeh

Imprimer

Banjul, Gambie, 9 juillet (Infosplusgabon) - Le Syndicat national de la presse gambienne (GPU) a condamné l'attaque perpétrée, lundi, contre deux journalistes devant la Haute Cour de Banjul, par des soi-disant partisans de l'ex président Yahya Jammeh.

 


Selon un communiqué transmis, ce mardi, Modou Saidy de Fatu Network et Romain Chanson de Radio France Internationale (RFI) se trouvaient devant le complexe de la Haute Cour quand des supporters présumés de l'Alliance pour la construction et la réorientation patriotiques (APRC) se sont dirigés vers eux.


Leurs caméras ont failli être saisis et détruits par les supporters de l'APRC et M. Chason a failli être touché par une grosse pierre.

 


Les sympathisants de l'APRC étaient présents dans le complexe du tribunal pour témoigner leur solidarité au capitaine Yankuba Touray, un des fondateurs du parti qui est actuellement jugé pour le meurtre de Ousman Koro Ceesay, un ancien ministre des Finances sous la junte en 1995.


M. Touray était membre du défunt Conseil provisoire de gouvernement des Forces armées (AFPRC) qui a porté M. Jammeh au pouvoir en juillet 1994.


C'est la deuxième attaque contre les journalistes par des supposés supporters de l'APRC depuis un an. En août 2018, une équipe de reportage d'une station de radio et télévision gambienne a été agressée verbalement et physiquement par des supporters du parti durant les obsèques de Asombi Bojang, un proche de l'ancien président Jammeh.


Selon Mustapha K. Darboe, vice-président du GPU : "le syndicat est préoccupé par la fréquence des attaques contre les journalistes dans l'exercice de leur profession par des supporters des partis politiques".


"Si l'on n'y met pas fin, cela pourrait justifier un blackout par les médias de toutes les activités des différents partis responsables de ces mauvais comportements".


Le GPU demande à tous les partis politiques d'éduquer et de sensibiliser leurs supporters afin qu'ils comprennent que les journalistes ne sont pas leurs ennemis.

 

 

 


FIN/INFOSPLUSGABON/DSE/GABON2019

 

 


© Copyright Infosplusgabon