Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Le premier parti ougandais d'opposition boycotte le sommet des partis politiques

PDF

Kampala, Ouganda, 15 mai (Infosplusgabon) – Le premier parti d'opposition d'Ouganda, Forum pour le changement démocratique (FDC), a annoncé qu'il ne participera pas au sommet des partis politiques prévu le 22 mai.

 

C'est la deuxième fois que le FDC snobbe la rencontre des principaux leaders des partis politiques ougandais sous l'égide de la Coopération inter-partis pour le développement (IPOD) soutenu par des bailleurs.

 

Les responsables du FDC avaient également décliné leur participation au premier sommet IPOD auquel avaient assisté le Président Yoweri Museveni et les leaders de quatre partis d'opposition ayant une représentation au Parlement.

 

Le président du FDC, Amuriat Oboi, a dit, mercredi lors d'une conférence de presse à Kampala, que la réunion prévue la semaine prochaine sera un "événement social" et bien qu'ils n'aient pas de problèmes avec les autres partis qui y prennent part, le parti qu'il dirige ne voit pas l'intérêt de rencontrer M. Museveni à l'heure actuelle.

 

Pour que le FDC engage le dialogue avec M. Museveni, M. Oboi a dit que l'Etat doit immédiatement cesser de harceler les leader du FDC et cesser d'interrompre leurs meetings.

 

Le parti d'opposition a lancé, il y a deux mois, une tournée de promotion, mais la police et les autres agences de sécurité les interrompent sans ménagement et empêchent ses responsables de participer à des émissions à la radio.

 

Le candidat du FDC, Kizza Besigye, a été quatre fois candidat à la présidentielle. La plus récente est celle de 2016 dont il a revendiqué la victoire et a qualifié d'élection truquée en faveur de M. Museveni.

 

Alors que les meetings du FDC sont perturbés ces derniers mois à travers le pays, M. Museveni a, de son propre chef, entamé une tournée nationale et organise des meetings dans différentes régions, ce qui, pour beaucoup, ressemble à une campagne prématurée.

 

Le sommet des partis politiques prévu pour la semaine prochaine était en fait fixé initialement au 15 mai, avant d'être repoussé sur requête du Président Museveni qui voulait d'abord achever sa tournée dans la sous-région du mid-ouest.

 

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/AAP/GABON2019

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 4532 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES