Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

PDF

Praia, Cap-Vert, 15 mai (Infosplusgabon) - La Police nationale du Cap-Vert (PN) a rfut, mardi, la nouvelle d'une tentative prsume d'enlvement d'un enfant dans le quartier de Bela Vista, Praia, et qui a abouti l'arrestation des personnes impliques dans cet acte.

Depuis dimanche, une vido circule sur Internet sur la chane Holofotes, ralise par un groupe de finalistes d'un cours de journalisme, qui rapporte une opration de police dans ce quartier de la capitale capverdienne, o trois personnes ont t arrtes en flagrant dlit, avec un jeune homme saignant dans la voiture et les mains lies.

La vido insinuait que ces individus pouvaient tre les auteurs des enlvements d'enfants et d'adultes qui avaient eu lieu, il y a quelque temps, et lon ne sait toujours pas o se trouvent ces personnes enleves au nombre de sept dont quatre enfants et portes disparues entre 2016 et 2017 Santiago (cinq dans la capitale et deux dans la municipalit de Santa Catarina).

Dans un communiqu de presse, la Police Nationale souligne que "linformation ne correspond pas la vrit".

Elle se souvient avoir reu un appel, le 12 mai, dnonant un cas prsum d'enlvement faisant cas dune voiture de marque Audit qui circulait dans le quartier de Bela Vista-Praia avec un individu kidnapp et attach.

La note ajoute que, immdiatement, le Service de patrouille s'est rendu sur place pour vrifier des faits rapports, o, effectivement, il a trouv le vhicule, avec trois individus l'intrieur, tous des hommes.

"Ces personnes, ges de 18, 20 et 31 ans, prtendaient tre amies et qu'elles taient l la recherche d'un chien de race, qui avait disparu", peut-on lire dans le document.

La Police Nationale rvle galement qu'elle a effectu une fouille dans ce vhicule, n'ayant trouv qu'un collier pour chiens.

"Contrairement ce que les images vhicules sur les rseaux sociaux prtendent faire croire, il n'y avait personne attache dans la voiture et il n'y avait pas d'enfants, seulement les individus mentionns ci-dessus", dit le document.

En raison de la nature de la plainte, la Police Nationale affirme qu'elle a identifi ces personnes et les a transmises la police judiciaire pour enqute.

La Police Nationale a galement fait savoir qu'elle prendra les mesures ncessaires pour responsabiliser les personnes produisant des fausses nouvelles dans le but de crer l'inscurit chez les gens.

En ce sens, le PN appelle aussi la responsabilit et la prcision dans le partage des contenus qui, une fois dcontextualiss, comme c'est le cas, provoquent l'alarme sociale et interfrent ngativement avec divers secteurs de la socit.

FIN/INFOSPLUSGABON/AAP/GABON2019

Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 3106 invités en ligne

Publicit

Liaisons Reprsentes:

Newsflash

DEPCHES