Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Imprimer PDF

Abidjan, Cte d"Ivoire, 15 mai (Infosplusgabon) - La Chambre prliminaire II de la Cour pnale internationale (CPI) a dcid, mercredi, de reporter le dbut de l'audience de confirmation des charges des deux ex-chefs militaires centrafricains anti-Balaka, Alfred Yekatom et Patrice-Edouard Ngassona poursuivis pour des crimes contre l'humanit et crimes de guerre prsums qui auraient t commis en Rpublique centrafricaine (RCA) au 19 septembre prochain au lieu du 18 juin 2019.

La Chambre a accord la demande du Procureur en vue du report de l'audience afin d'assurer la protection des victimes et des tmoins, prcise le communiqu de la CPI. M. Yekatom a t remis, le 17 novembre 2018, la CPI par les autorits de la RCA, en excution d'un mandat d'arrt dlivr le 11 novembre 2018 par la Chambre prliminaire II.

M. Yekatom aurait command un groupe d'environ 3 000 membres au sein du mouvement anti-Balaka. Il serait responsable des crimes suivants dans diffrents endroits en RCA, notamment Bangui et dans la prfecture de Lobaye, entre le 5 dcembre 2013 et aot 2014.

L'ouverture de son audience de confirmation des charges avait t fixe au 30 avril dernier. Mais, la jonction des deux affaires dcides en fvrier dernier par la Chambre prliminaire II, avait abouti la programmation de l'audience de confirmation des charges, le 18 juin prochain.

Quant M. Ngassona, arrt, le 12 dcembre 2018 en France, il a t remis la CPI, le 23 janvier dernier. M. Ngassona - en tant que plus haut dirigeant et coordinateur gnral national des anti-Balaka - serait responsable des crimes contre l'humanit et de crimes de guerre prtendument commis dans diffrents endroits en RCA, notamment Bangui, dans la prfecture de Lobaye, Yalok, Gaga, Bossemptl, Boda, Camot et Berberati, entre le 5 dcembre 2013 au moins et au moins dcembre 2014.

Une audience de confirmation des charges sert dterminer s'il y a des motifs substantiels de croire que le suspect a commis les crimes contenus dans le mandat darrt. Si la Chambre prliminaire dcide de confirmer les charges, en tout ou en partie, elle renverra l'affaire devant une Chambre de premire instance, laquelle sera charge de conduire la phase suivante de la procdure, savoir le procs lui-mme.

FIN/INFOSPLUSGABON/AAP/GABON2019

Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 3100 invités en ligne

Publicit

Liaisons Reprsentes:

Newsflash

DEPCHES