Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Botswana : Une entreprise met au point des tuyaux en plastique pour remplacer ceux en acier et en cuivre

Imprimer PDF

Gaborone, Botswana, 10 mai (Infosplusgabon) - Flo-Tek, une entreprise botswanaise de fabrication de tuyaux, a mis au point des tuyaux en plastique pour remplacer ceux en acier et en cuivre actuellement utiliss des fins industrielles et domestiques.

Radical Investments (Pty) Ltd oprant sous le nom de Flo-Tek Pipes & Irrigation, une socit cre au Botswana en 1998, a mis au point une mthode de plomberie plus simple et moins coteuse qui changerait le visage de la plomberie dans la rgion SADC (Southern Africa Development Community) et dans le monde.

L'entreprise, avec l'aide de Lubrizol, une entreprise amricaine, a fabriqu un tuyau en plastique haute pression pour l'eau froide et l'eau chaude qui diminuera les frais de plomberie et remplacera les tuyaux en acier et en cuivre jugs trop coteux.

Les tuyaux en chlorure de polyvinyle chlor (CPVC) sont censs rduire les cots d'installation et de plomberie et fonctionner sans dfaut pendant toute la dure de vie de l'immeuble.

S'exprimant lors de la crmonie de dlivrance de la licence dans la capitale, Gaborone, jeudi, le directeur gnral du Botswana Bureau of Standards (BOBS), Masego Marobela, a dclar que la ralisation par Flo-Tek est une initiative qui va diversifier l'conomie et contribuer la croissance conomique du Botswana.

"Ce n'est pas le premier certificat confr cette compagnie. Flo-Tek Pipes and Irrigation a d'abord obtenu sa licence de certification en janvier 2017 pour ses tuyaux en plastique PVC-U, son systme de tuyauterie en plastique pour l'approvisionnement en eau, le drainage souterrain et hors sol et les eaux uses sous pression en polychlorure de vinyle plastifi (PVC-U). C'est un indicateur et une preuve que l'entreprise fabrique des produits conformes aux normes et de manire cohrente", a-t-il indiqu.

M. Marobela a dclar que cela prouvera une fois de plus que l'entreprise fabrique des produits de qualit.

Au Botswana, des individus volent nuitamment les matriaux en cuivre et en acier pour les vendre des ferrailleurs.

L'initiative de dvelopper des tuyaux en plastique pour remplacer les tuyaux en acier et en cuivre vient ainsi au moment o une telle innovation est plus que ncessaire.

L'entreprise vise exporter aux niveaux rgional et international car le Botswana a une population trs faible, ce qui en fait galement une clientle trs faible pour Flo-Tek.

FIN/INFOSPLUSGABON/JHN/GABON2019

Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 3171 invités en ligne

Publicit

Liaisons Reprsentes:

Newsflash

DEPCHES