Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Les grands blocs africains discutent des défis de la mise en œuvre des ODD

PDF

Addis-Abeba, Ethiopie, 14 avril (Infosplusgabon) - La Commission économique des Nations unies pour l'Afrique (CEA) et le Département des affaires économiques et sociales des Nations unies (UNDESA) organisent un atelier de préparation et de renforcement des capacités à l'intention des principaux groupes et autres parties prenantes d'Afrique afin d'aider les pays à préparer le Forum politique de haut niveau sur le développement durable qui se tiendra à New York du 9 au 18 juillet 2019.

 

 

 

L’atelier aura lieu à Marrakech, au Maroc, à l’occasion de la cinquième session du Forum régional pour le développement durable en Afrique (ARFSD), qui se tiendra du 16 au 18 avril 2019 sur le thème ''Donner aux gens les moyens d’action, assurer l’inclusion et l’égalité''.

 

Selon la CEA, l'atelier se tiendra à la veille des principales sessions du forum régional et avec pour objectif d'informer les grands groupes et autres parties prenantes du processus de suivi et d'examen relatif à la mise en œuvre du Programme 2030, à la lumière des objectifs de développement durable retenus de 2017 à 2019.

 

Un responsable de la Division de la technologie, des changements climatiques et des ressources naturelles de la CEA, Charles Akol, a déclaré que l'atelier favoriserait également l'apprentissage mutuel grâce à l'échange d'expériences, aux leçons tirées; aux approches et aux pratiques prometteuses dans la mise en œuvre de l'Agenda 2030 et du suivi des progrès accomplis dans la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) et des aspirations de l'Agenda 2063 de l'Union africaine.

 

''L'accent serait mis sur les objectifs choisis qui sont particulièrement pertinents pour le forum politique de haut niveau de 2019’’, a déclaré M. Akol, ajoutant que l'atelier allait également favoriser le dialogue et le consensus entre les principaux groupes et autres parties prenantes sur leurs perspectives en  vue de faire progresser la mise en œuvre des Agendas 2030 et 2063.

 

Les grands groupes et autres parties prenantes jouent un rôle crucial dans la promotion du développement durable sur le continent, a-t-il déclaré.

 

''Il est bien connu, par exemple, qu’ils contribuent de manière significative aux efforts visant à renforcer l’inclusion en représentant les populations sans voix, marginalisées et vulnérables; s'engagent dans des activités de renforcement des capacités; et renforcent la participation et l'appropriation des processus de développement par diverses communautés'', a déclaré M. Akol.

 

Dans sa résolution 70/1 intitulée "Transformer notre monde: le programme de développement durable à l'horizon 2030", l'assemblée générale des Nations unies a reconnu la nécessité d'associer les grands groupes et autres parties prenantes concernées à la mise en œuvre du programme, y compris le suivi et le processus de révision.

 

A cet égard, les gouvernements, le secteur privé, la société civile, le système des Nations unies et d'autres acteurs ont été invités, dans le cadre d'un partenariat mondial renforcé, à atteindre les objectifs et cibles ambitieux, qui sont au cœur du programme.

 

"La mise en œuvre efficace des deux programmes nécessite la collaboration de plusieurs acteurs et le renforcement de leurs approches collaboratives et intégrées avec les grands blocs et les autres parties prenantes, ce qui explique la tenue de l'atelier", a ajouté M. Akol.

 

Des représentants des principaux groupes et des acteurs des structures établissements scolaires et universitaires vont prendre part à l’atelier; les personnes handicapées; les organisations de volontaires; et ceux actifs dans les domaines liés au développement durable.

 

Les femmes, les enfants et les jeunes, les peuples autochtones, les organisations non gouvernementales, les autorités locales, les travailleurs et les syndicats, les entreprises commerciales et industrielles, la communauté scientifique et technologique et les agriculteurs font partie des principaux groupes.

 

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/PPM/GABON2019

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 2100 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

Les articles  diffusés  sur Infosplusgabon  désormais payants

Diffusées  gratuitement  et  bénévolement  et  sans  publicité depuis  2005,  les informations  africaines et  du  reste du  monde de  votre agence de  presse en  ligne vous parviennent  en  quatre  langues  (Français, Anglais,  Portugais et Arabe) depuis plus d'un  mois. Dès le  1er  juin 2019, pour lire en extension les articles  publiés  tous les jours,  vous devez vous abonner  via  contact@infosplusgabon.com  puis effectuer un virement par  paypal  sur  le mail ariellelawson05@yahoo.fr  ou  sur le compte INFOSPLUSGABON domicilé à la Banque  Internationale  pour  le Commerce  et l'Industrie du Gabon (BICIG).

Adresse Banque : Avenue du Colonel PARANT. PO Box 2241  Libreville - GABON. CODE  IBAN : GA21 4000 1090 7340 2044 0005 477 - Code Swift : BICIGALXXXX -  Numero de  Compte 40204400054  Banque  Code Banque : 40001-  Code Agence : 09073. Clé  77.

 

Nos  tarifs :  Vous  recevrez par e-mail  ou sur  votre compte WhatsApp plus de 1000 articles en extension  par  mois et  vous payez votre abonnement par  virement  bancaire ou  par Paypal de 30 euros  par  mois ou un  forfait exceptionnel de  300 euros pour 12  mois. Pour la  période du 1er  juin au 30 juillet 2019,  vous  bénéficiez  exceptionnellement d'une  réduction de 25%.

NOUS  CONTACTER : Le siège de l’Agence de  presse en  ligne  Infosplusgabon se trouve à Libreville, au Gabon. Vous pouvez nous joindre à tout moment au (241) 06066291   ou au (241) 07843371. Et par email 24h/24 : redaction@infosplusgabon.com, contact@infosplusgabon.com et berp8483@hotmail.com.

La  rédaction

DEPÊCHES