Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Une équipe du FMI encourage le Malawi à améliorer la gestion de sa dette et sa gestion budgétaire

Imprimer PDF

Lilongwe, Malawi, 15 mars (Infosplusgabon) - Les autorités malawites doivent accélérer la consolidation budgétaire pour le prochain exercice fiscal 2019-20 en continuant de mettre l'accent sur la viabilité des finances publiques, a déclaré, ce vendredi, une équipe du Fonds monétaire international (FMI) à l'issue de sa mission réalisée du 5 au 15 mars à Lilongwe.

 

 

D'après cette équipe, les principales réformes à mettre en place par le Malawi concernent l'amélioration de la gestion de la dette et la gestion des finances publiques - notamment procéder régulièrement à des rapprochements bancaires, renforcer le contrôle des engagements et la gestion de trésorerie, et améliorer la transparence du processus budgétaire - et bonifier l'administration des recettes fiscales.

 

Soulignant le programme ambitieux du gouvernement en termes de projets infrasctructurels pour soutenir une croissance durable et réduire la pauvreté, l'équipe du FMI a recommandé que "en mettant en oeuvre ces projets, il sera important de veiller à ce que leur financement préserve la viabilité de la dette et jugule les risques budgétaires".

 

Dans un communiqué, la cheffe de la Mission au Malawi, Mme Pritha Mitra, a dit que le renforcement de la gestion des investissements publics - notamment à travers une hiérarchisation rigoureuse des projets et une amélioration du cadre de gestion des projets - mais aussi la surveillance et le contrôle des entreprises nationales et para-étatiques seront essentiels pour atteindre cet objectif.

 

Durant sa visite, la mission du FMI et les autorités malawites ont eu des discussions sur le deuxième examen de la performance du Malawi dans le cadre de son programme appuyé par un accord triennal au titre de la facilité de crédit élargie (FEC) pour environ 112,3 millions de dollars.

 

Selon Mme Mitra, ces discussions continueront dans les semaines à venir, dans le cadre des Réunions de printemps du FMI prévues du 12 au 14 avril à Washington DC.

 

“Les perspectives économiques du Malawi sont favorables. La croissance économique devrait atteindre environ 5 pour cent en 2019, soutenue par un rebond de l'agriculture et une amélioration de la production d'électricité.

 

“Sur le moyen terme, la croissance pourrait s'élever à 6-7 pour cent, stimulée par les projets infrastructurels - notamment la production d'électricité - la diversification des cultures, un accès accru aux finances, et une amélioration du climat des affaires. L'inflation devrait se relâcher aux environs de 8 pour cent d'ici à la fin de l'année 2019 et converger progressivement vers 5 pour cent sur le moyen terme", a-t-elle expliqué.

 

En attendant, la politique monétaire du Malawi continue de se focaliser sur le maintien d'une inflation à un chiffre, a souligné Mme Mitra, qui note que la résilience du système bancaire s'améliore, comme l'indique la réduction des prêts non productifs et l'amélioration du provisionnement.

 

Le crédit au secteur privé a augmenté, mais des barrières structurelles, telles que les problèmes liés aux droits de propriété, doivent être résolus pour accroître durablement l'accès aux finances, a suggéré l'équipe du FMI.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/MIR/GABON2019

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 2900 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES