Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

France : Marine Le Pen à L'Émission politique : les 6 moments à retenir de son passage sur France 2

PDF

LIBREVILLE, 15 mars (Infosplusgabon) - La présidente du Rassemblement national était l'invitée de Léa Salamé sur France 2 jeudi soir. A quelques semaines des élections européennes, Marine Le Pen est revenue sur l'actualité politique du moment : Gilets jaunes, Brexit, fake news, vaccins,....

 

Marine Le Pen était l’invitée jeudi 14 mars de Léa Salamé sur le plateau de L’émission politique sur France 2. A cette occasion, la ministre aux Affaires européennes, Nathalie Loiseau, a annoncé qu'elle est candidate pour mener la liste de La République en Marche aux européenens du 26 mai.

 

Il y a eu beaucoup de débatteurs face à la présidente du Rassemblement national. D’abord, Jacques Attali, qui en avait « un peu assez que Mme Le Pen dise que M. Attali est derrière tout, c’est extrêmement désagréable, vous mélangez tout sur la mondialisation. »

 

Face au youtubeur Hugo Travers, elle a échangé sur la question de la vérité et des interprétations politiques présentées comme la vérité. « Il y a les mots inscrits et la réalité derrière », explique-t-elle ainsi sur le traité d’Aix-la-Chapelle où elle maintient ses arguments sur la prétendue volonté du gouvernement de laisser son siège au conseil de sécurité de l’ONU, malgré les démentis récurrents.

 

Voici les points à retenir de cette émission.

 

Brexit : non à un nouveau référendum

Interrogée sur la semaine politique chaotique outre-Manche, Marine Le Pen a noté que plus que le vote sur la demande de report, les députés britanniques « viennent de voter contre l’organisation d’un nouveau référendum ». Selon elle, c’est une manière de « respecter la volonté du peuple britannique ».

 

Sur l’impasse politique dans laquelle se trouve actuellement la sortie du Royaume-Uni, la présidente du Rassemblement national estime que les négociations vont durer. « L’UE a fait une proposition, la Grande-Bretagne a refusé cette proposition, ils vont continuer à négocier », affirme-t-elle, proposant que la France joue un rôle d’arbitre dans les discussions.

 

Algérie : un risque d’une immigration massive ?

Sur les manifestations massives récentes en Algérie, Marine Le Pen considère qu’il s’agit d’un « événement majeur ». Si elle « comprend parfaitement que les Algériens ne veulent plus être dirigés par un homme qui n’est plus en état de le faire » et ont une « aspiration à plus de démocratie », elle craint une « submersion migratoire : il y a potentiellement des millions d’Algériens qui pourraient arriver en France en cas de forte déstabilisation de ce pays. »

 

Elle veut donc empêcher leur venue, notamment en empêchant toute autorisation d’entrée sur le territoire français. « Potentiellement, il peut y avoir 10 millions de personnes qui viendraient en France », affirme-t-elle sans expliquer comment elle arrive à un tel chiffre. (Diverses sources).

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/ORO/GABON2019

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1799 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES