Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Le nombre de nourrissons morts dans un hôpital à Tunis passe à 15 décès

Imprimer PDF

Tunis, Tunisie, 13 mars (Infosplusgabon) -  Le bilan du nombre des nouveau-nés décédés dans le Centre d'obstétrique et de néonatologie de l’hôpital de La Rabta à Tunis, a été revu en hausse, passant de 12 à 15 morts, a annoncé, mercredi, le porte-parole du tribunal de première instance de Tunis, Sofiane Selliti.

 

Le ministère public a autorisé l’ouverture de l’instruction de 15 affaires à cette fin, a précisé M. Selliti, indiquant qu'une annonce officielle sera faite dans les prochains jours pour préciser les derniers développements du dossier.

Des organisations de la société civile tunisiennes ont appelé, mercredi, à la vigilance pour assurer que tous ceux qui sont impliqués dans l'affaire soient poursuivis devant les tribunaux. Selon ces organisations, la dégradation des services sanitaires publics est une violation de l'article 38 de la Constitution et un obstacle devant la consécration du droit à la santé et le principe de l'égalité entre les citoyens, affirmant que ce scandale est le résultat de la crise qui sévit dans le secteur de la santé, marquée par la migration des médecins, l'instabilité à la tête du ministère de la Santé (11 ministres en 8 ans) et le déficit de médicaments.

 

Le président tunisien, Béji Caïd Essebsi, avait affirmé, lundi, lors de la réunion du conseil de sécurité national, que l'affaire de la mort des nourrissons a suscité un débat au sein de l'opinion publique, nécessitant son intégration dans le programme du conseil afin de connaître les derniers développements sur l'enquête sur l'affaire ainsi que les mesures urgentes à prendre pour soutenir psychologiquement les familles, rappelle-t-on.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/MIR/GABON2019

 

 

© Copyright Infosplusgabon

 

Qui est en ligne!

Nous avons 1644 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES