Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Décès vendredi à Bamako de l'homme politique et écrivain malien, Seydou Badian Kouyaté

Imprimer PDF

Bamako, Mali, 29  décembre (Infosplusgabon) - L'homme politique et écrivain malien, Seydou Badian Kouyaté, est décédé vendredi à Bamako à l'âge de 90 ans, a-t-on appris de bonne source dans la capitale malienne.

 

 

 

Né à Bamako, le 10 avril 1928, médecin de formation universitaire, il est l'auteur d'une thèse sur "Les traitements africains de la fièvre jaune".

 

Ami et proche du premier président malien, Modibo Keïta, Seydou Badian Kouyaté est l'auteur des paroles de l’hymne national du Mali.

 

A l'indépendance du Mali, il fut ministre de l'Économie rurale et du Plan, puis, le 17 septembre 1962, ministre du Développement.

 

Lors du coup d’État fomenté par une junte militaire dirigée par Moussa Traoré en 1968 contre le président Modibo Kéita, il fut déporté à Kidal, à l'extrême-nord du Mali.

 

A sa libération, il s’exilera à Dakar, au Sénégal, avant de regagner son pays après la révolution du 26 mars 1991, qui a mis fin au régime dictatorial du général Moussa Traoré et consacré l'avènement de la démocratie au Mali.

 

Seydou Badian a publié en 1957, trois ans avant l’indépendance du Mali, son premier roman intitulé "Sous l’orage, puis en 1965, "Les dirigeants africains face à leurs peuples",  deux romans qui ont fait de lui un écrivain de renommée internationale.

 

Outre ces deux romans, il a également publié des œuvres comme "La mort de Chaka", "Le Sang des masques", "Noces sacrées" et  "La Saison des pièges", aux Nouvelles éditions ivoiriennes et à Présence africaine.

 

En tant qu'écrivain, il obtint le Grand prix littéraire d'Afrique noire en 1965 et le Grand prix des mécènes en 2017 et des Grands prix des associations littéraires pour l'ensemble de ses œuvres littéraires.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/ANL/GABON2018

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1878 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES