Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

La Libye lance un programme de formation de 1.500 policiers et 330 officiers de Police judiciaire

Imprimer PDF

Tripoli, Libye,  19  décembre (Infosplusgabon) - Le gouvernement d'union nationale en Libye et la Mission d'Appui des Nations unies en Libye (MANUL) ont annoncé, jeudi, le lancement d'un programme de formation de 1.500 policiers et 330 officiers de Police judiciaire.

 

Cette annonce s'inscrit dans le cadre d'un programme commun Police et sécurité, mis en œuvre par la MANUL et le PNUD, en partenariat avec les ministères de l'Intérieur et de la Justice, selon un communiqué publié vendredi par la Mission onusienne.

 

Le président du Conseil de présidence du gouvernement d'union nationale, Fayez al-Sarraj et le Représentant spécial du Secrétaire général et chef de la MANUL, Ghassan Salamé, ont inauguré, jeudi, trois centres de formation de la Police réhabilités à Tripoli.

 

Les installations réhabilitées comprennent une École technique de Police, un Institut de formation de la Police judiciaire et un Collège de Police qui accueilleront des formations pour la Police libyenne et des officiers de Police judiciaire.

 

Lors de l'inauguration, M. al-Sarraj a réaffirmé l'importance d'une force de Police revitalisée, ajoutant qu'"une force formée, disciplinée et régulière est essentielle au renforcement de l'Etat de droit dans le pays et à la mise en œuvre des nouvelles dispositions en matière de sécurité dans la capitale".

 

"C'est un jour important, un grand jour. L'ONU est fière d'avoir l'occasion de contribuer à la revitalisation et au renforcement de la force de Police. Vous êtes responsables d'assurer la sécurité et la sécurité du peuple libyen, qui veut vivre sans peur ni intimidation", a, pour sa part, dit M. Salamé.

 

De son côté, le ministre libyen de l'Intérieur, Fathi Bachagha et une délégation de haut niveau au siège des Nations unies à New York, en visite en Libye, comprenant le Directeur du Bureau régional du PNUD pour les États arabes, Mourad Wahba, le Directeur du Bureau de gestion des crises, Asako Okai, ainsi que la coordinatrice-adjointe des secours d'urgence des Nations Unies, Ursula Mueller, ont pris part à la cérémonie d'inauguration.

 

"Les Nations unies sont prêtes à soutenir le renforcement des capacités des institutions libyennes et à contribuer à la sécurité et à la stabilité à long terme nécessaires au développement durable du pays", a déclaré M. Wahba, ajoutant qu'"il ne peut y avoir de développement national sans sécurité".

 

"Ce programme de formation a été conçu par des experts nationaux, avec le précieux soutien de l’ONU et d’Etats amis. Il vise à améliorer le niveau de qualité du personnel de sécurité libyen", a déclaré M. Bachagha.

 

Le programme vise à contribuer au développement des capacités nationales pour améliorer la sûreté et la sécurité en Libye, grâce à des services de Police et de respect de la loi plus efficaces et axés sur la communauté.

 

Le programme a été lancé à Tripoli avec des contributions financières des Pays-Bas, des États-Unis, de l'Allemagne et du siège du PNUD, ainsi que du gouvernement d'union nationale, afin de contribuer à la mise en place des arrangements en matière de sécurité destinés à stabiliser les villes libyennes.

 

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/LMP/GABON2018

 

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 2022 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES