Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Reprise partielle ce samedi des municipales dans deux communes de Nouakchott en Mauritanie

Imprimer PDF

Nouakchott, Mauritanie, 27 octobre (Infosplusgabon) - Les électeurs des communes d’Arafat et d'El Mina", dans la capitale mauritanienne, Nouakchott,  reprennent le chemin des urnes ce samedi pour élire leur maire, suite aux contestations des résultats du second tour des municipales organisé le 15 septembre dernier, suivies d’une  décision de la chambre administrative de la cour suprême  ordonnant la reprise du vote.



Dans les deux communes, ces élections opposent un candidat de l’Union Pour la République (UPR, principal parti de la majorité) à celui du Rassemblement National pour la Réforme et le Développement (RNRD/Tawassoul-mouvance islamiste), soutenu par une Alliance électorale de l’Opposition Démocratique (AEOD).

Les membres des forces armées et de sécurité ont déjà voté vendredi.

La Mauritanie a organisé des élections législatives, régionales et locales les 01 et 15 septembre dernier.

 



FIN/INFOSPLUSGABON/BIR/GABON2018



© Copyright Infosplusgabon


Qui est en ligne!

Nous avons 2516 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

Appel aux lecteurs et  amis d’Infosplusgabon

Diffusées  gratuitement  et  bénévolement  et  sans  publicité depuis  2005,  les informations  africaines de  votre agence de  presse en  ligne vous parviennent  en  quatre  langues depuis  six  mois. Aujourd’hui, pour  poursuivre notre  passion et  développer l’action  d’information d’Infosplusgabon,  nous avons  besoin de  vous.  Pour  nous aider, vous  pouvez effectuer un virement sur le compte :

NKOLO/INFOSPLUSGABON .  Banque  Internationale  pour  le Commerce  et l'Industrie du Gabon (BICIG).   Adresse Banque : Avenue du Colonel PARANT. PO Box 2241  Libreville - GABON.  CODE  IBAN : GA21 4000 1090 7340 2044 0005 477 - Code Swift : BICIGALXXXX -  Numero de  Compte 40204400054  Banque  Code Banque : 40001-  Code Agence : 09073. Clé  77.

Merci  d’avance !  Et  merci aux  futurs contributeurs qui  répondront à  cet appel.

La  rédaction