Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Niger : Reprise des cours dans les Universités après un mois de grève des enseignants

Imprimer PDF

Niamey, Niger,  3 octobre (Infosplusgabon) - Après un mois de suspension, les cours ont repris, lundi, dans les différentes facultés des universités publiques du Niger suite à la suspension du mot d’ordre de grève lancé, depuis le 3 septembre dernier, par le syndicat national des enseignants chercheurs du supérieur du Niger (SNECS), a-t-on constaté.

 

La Commission nationale des droits humains (CNDH) au Niger a proposé, lundi dernier, sa médiation dans la crise universitaire qui oppose le gouvernement au Syndicat national des enseignants-chercheurs du supérieur.

 

Suite à l'interruption du processus électoral à l'Université Dandiko Dan Koulodo de Maradi (Centre du pays), le SNECS a entamé un mouvement de grève depuis le 3 septembre 2018. Les revendications du SNECS portent, entre autres, sur la poursuite du processus électoral et sur le règlement des droits statuaires dans les universités publiques du Niger.

 

Pour sa part, le gouvernement justifie cette interruption pour instituer des réformes sur la gouvernance dans les universités publiques du Niger, mettre fin aux élections des recteurs dans ces universités et rehausser la charge horaire des enseignants-chercheurs, ajoute la CNDH.

 

Au terme des négociations engagées sous la médiation de la CNDH, le gouvernement a accepté de surseoir aux réformes envisagées dans les universités publiques tandis que le Syndicat National des Enseignants-Chercheurs et Chercheurs du Supérieur a suspendu son mot d’ordre, annonce un communiqué officiel. Cette suspension a pris effet à compter du dimanche 30 septembre 2018, et reste valable jusqu’à l’issue des négociations, selon le SNECS.

 

Le SNECS a demandé par conséquent, à toutes ses militantes et militants de reprendre toutes les activités académiques et pédagogiques (cours, encadrements, soutenances, évaluations, délibérations etc.) à compter de ce lundi 1er octobre 2018.

 

Le Niger compte huit universités publiques souvent agitées par des mouvements sociaux des enseignants ou des étudiants.

 

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/PML/GABON 2018

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1722 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES