Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Mauritanie : Réunion ministérielle du G5 Sahel sur le potentiel agricole, animale et halieutique

Imprimer PDF

Nouakchott, Mauritanie, 2 octobre (Infosplusgabon)  - Le Centre International des Conférences de Nouakchott (CICN) abrite, ce mardi, une réunion ministérielle d’une journée, des pays membres du G5 Sahel sur «une étude diagnostic des potentialités des produits agricoles, animalières et halieutiques» a-t-on constaté.

 

Le G5 Sahel, rappelle-t-on, est composé du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad. Cette organisation vise à coordonner les actions de lutte contre le terrorisme, l’insécurité et à mutualiser les efforts de développement.

 

Cette étude diagnostic s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre «d’un projet de promotion des produits nationaux pour renforcer la sécurité alimentaire et l’intégration régionale», explique un document distribué à l’occasion de la cérémonie de lancement de la journée.

 

Les résultats des investigations menées sur le terrain par les experts, ont permis d’établir les conclusions majeures suivantes «le contexte économique et social des pays du G5 Sahel est marqué par deux phénomènes majeurs : une croissance démographique avec un taux moyen de l’ordre de 3% par an. Une situation économique très volatile du fait de l’instabilité des prix des matières premières, notamment des hydrocarbures. Une forte prégnance de la pauvreté et de l’insécurité alimentaire, qui touchent respectivement plus de 40% et 15% de la population, selon les pays et les années ».

 

La même document note que «le potentiel de développement des productions agricoles et halieutiques est largement sous exploité avec moins de 21% des terres arables mises en exploitation, chaque année. Le potentiel hydrique est immense avec plus de 5000 milliards de m3.

 

Les potentialités sont dominées par trois produits : les céréales, les produits halieutiques pour lesquels la Mauritanie se détache, alors que le Mali se positionne comme le grenier de la sous région, et le Tchad constitue l’étable majeure de la région ».

 

L’espace du G5 Sahel est globalement marquée par des cycles récurrents de crise, avec une  situation alimentaire et nutritionnelle qui demeure préoccupante.

 

Les Etats membres du G5 Sahel ont pris la résolution politique de s’engager dans l’intégration régionale, mais les échanges internes restent faibles.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/PML/GABON 2018

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1996 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES