Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Le Premier ministre français attendu jeudi en Afrique du Sud

Imprimer PDF

Paris, France, 2 octobre (Infosplusgabon) - Le Premier ministre français, Edouard Philippe, effectuera jeudi une visite de deux jours en Afrique du Sud où il s’entretiendra avec les autorités sud-africaines du partenariat politique, économique et culturel entre les deux pays, a-t-on appris de source officielle dans la capitale française.

 

"Après l’arrivée au pouvoir du président Cyril Ramaphosa en février dernier, le Premier ministre se rendra en Afrique du Sud du 4 au 5 octobre pour poursuivre le développement des intérêts stratégiques que partagent les deux pays sur les volets économique, politique et international", a indiqué le service de presse du chef du gouvernement français.

 

Edouard Philippe discutera à Pretoria du partenariat politique avec le président sud-africain et son vice-président David Mabuza avec lequel il présidera une cérémonie de signature de conventions.

 

Au niveau des relations économiques entre la France et l’Afrique du Sud, alors que les échanges commerciaux sont en progression mais que le potentiel reste encore très important, le Premier ministre français interviendra lors d’un Forum d’affaires Afrique du Sud-France où il rencontrera des investisseurs sud-africains pour leur présenter les réformes en cours en France.

 

Le chef du gouvernement français se rendra ensuite au Cap, dans un incubateur de start-ups, le Workshop 17, où il encouragera la coopération d’innovation entre les deux pays, porteuse de solutions pour répondre aux défis qui se posent à l’Afrique du Sud et plus largement au continent africain.

 

Enfin, au niveau du partenariat culturel, en ce centenaire de la naissance de Nelson Mandela, Edouard Philippe remettra les archives sonores, restaurées par l’Institut national de l’audiovisuel (INA), du procès de Rivonia et prononcera à cette occasion un discours dans la salle d’audience du Palais de Justice de Pretoria où s’était tenu, en 1963 et 1964, le procès.

 

"Il s’agit d’une contribution importante de la France à la mémoire de la lutte contre l’Apartheid", a précisé Matignon tout en ajoutant que le chef du gouvernement français se rendra par la suite sur l’île de Robben Island, pour y planter un arbre en mémoire des dix-huit années d’incarcération sur l’île de Nelson Mandela.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/PML/GABON 2018

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1963 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES