Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Le Kenya déclare une réduction de 50% de la taxe sur les carburants

Imprimer PDF

Nairobi, Kenya, 14 septembre (Infosplusgabon) - Le président kényan, Uhuru Kenyatta, a annoncé une réduction de 50% d'une taxe pétrolière controversée, mise en œuvre par le gouvernement alors même que le Parlement avait adopté un projet de loi visant à reporter la mise en œuvre pour deux ans.

 

Le Président Kenyatta a refusé jeudi de donner son aval au projet de loi de finances 2018, qui proposait de retarder de deux ans la mise en œuvre de la taxe sur le pétrole.

 

Toutefois, dans un discours national télévisé vendredi, le Président Kenyatta a déclaré que la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 16%, déjà en cours d’application, serait ramenée à 8% alors que le gouvernement s’engage dans des mesures d’austérité.

 

"Il est clair que vous êtes tous préoccupés par la hausse des prix des produits pétroliers. Je comprends vos préoccupations », a déclaré le Président Kenyatta en annonçant la réduction prévue du prix des produits pétroliers.

 

Le gouvernement a imposé une taxe de 16% sur les produits pétroliers à partir du 1er septembre, sous la pression du Fonds monétaire international (FMI), qui a signé un accord avec l’Etat en vue de mettre fin aux exonérations de TVA sur les carburants.

 

Le Kenya reçoit chaque année 989,8 millions de dollars américains dans le cadre de l'accord de confirmation conclu avec le FMI pour aider le shilling à se déprécier par rapport au dollar américain et à d'autres devises.

 

Les responsables du Trésor affirment qu'il était important que le Kenya respecte les conditions du FMI afin de continuer à bénéficier de la facilité de réserve.

 

Selon un responsable, le shilling kényan est resté l’une des monnaies les plus performantes et l’absence du mécanisme du FMI pourrait conduire à une monnaie plus faible, ce qui entraînerait à la place un coût beaucoup plus élevé des produits pétroliers.

 

Le Président Kenyatta a déclaré que, par la décision de réduire la taxe sur les produits pétroliers, le produit serait vendu à 118 Ksh par litre par rapport au 127 actuel pour l’essence, tandis que le diesel atteindrait 107 Ksh par rapport au 117 actuel.

 

Les prix ont augmenté en moyenne de 15 Ksh après l'annonce par le département du Trésor de l'imposition de la taxe.

 

Le Président Kenyatta devrait renvoyer le projet de loi de finances 2018 au Parlement, où la TVA sur les produits pétroliers sera révisée.

 

Les produits pétroliers figuraient parmi les produits exemptés de la TVA en 2013 lorsque le Président Uhuru Kenyatta est arrivé au pouvoir, promettant de réduire le coût de la vie.

 

M. Kenyatta a déclaré que le retour de la taxe faisait partie des réformes nécessaires pour générer des recettes supplémentaires pour les dépenses publiques.

 

Dans son discours, le Président Kenyatta a défendu le gouvernement, affirmant qu’il utilisait efficacement les taxes pour financer un programme de développement de grande envergure.

 

Le Président Kenyatta a mentionné les dépenses de développement, le financement de la structure gouvernementale décentralisée et un portefeuille d’infrastructures élargi.

 

Dans le cadre de la TVA actuelle, le gouvernement prévoyait de lever 750 millions de dollars américains.

 

Le Président Kenyatta a déclaré qu'après les taxes actuelles sur la TVA, le gouvernement ne pourrait pas équilibrer ses contraintes budgétaires.

 

Il a annoncé l'austérité, des mesures comprenant la réduction des coûts de formation, des séminaires et des voyages à l'étranger par le gouvernement afin de faire correspondre les taxes avec la discipline dans les dépenses publiques.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/GHF/GABON 2018

 

 

© Copyright  Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1489 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

Appel aux lecteurs et  amis d’Infosplusgabon

Diffusées  gratuitement  et  bénévolement  et  sans  publicité depuis  2005,  les informations  africaines de  votre agence de  presse en  ligne vous parviennent  en  quatre  langues depuis  six  mois. Aujourd’hui, pour  poursuivre notre  passion et  développer l’action  d’information d’Infosplusgabon,  nous avons  besoin de  vous.  Pour  nous aider, vous  pouvez effectuer un virement sur le compte :

NKOLO/INFOSPLUSGABON .  Banque  Internationale  pour  le Commerce  et l'Industrie du Gabon (BICIG).   Adresse Banque : Avenue du Colonel PARANT. PO Box 2241  Libreville - GABON.  CODE  IBAN : GA21 4000 1090 7340 2044 0005 477 - Code Swift : BICIGALXXXX -  Numero de  Compte 40204400054  Banque  Code Banque : 40001-  Code Agence : 09073. Clé  77.

Merci  d’avance !  Et  merci aux  futurs contributeurs qui  répondront à  cet appel.

La  rédaction