Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Le CLC suspend les actions prévues en cas de candidature de Joseph Kabila à la présidentielle en RDC

Imprimer PDF

Kinshasa, RD Congo, 10 août (Infosplusgabon) - Le Comité laïc de coordination (ClC) a décidé de suspendre provisoirement les actions qu’il devait dérouler les 12, 13 et 14 août prochains, en cas de candidature à la l'élection présidentielle du 23 décembre 2018 du président Joseph Kabila, en fin de mandat depuis 2016,  a indiqué jeudi le porte-parole du CLC, Jonas Tshiombela.

 

Selon M. Tshombela, le ClC a pris acte du respect par le président Joseph Kabila de la Constitution, ainsi que de l’Accord de la Saint-Sylvestre en désignant Emmanuel Ramazani Shadary comme son dauphin à la présidentielle du 23 décembre 2018.

 

Toutefois, a-t-il ajouté, il va continuer d’exiger la décrispation du climat politique, notamment la libération des prisonniers politiques et le retour au pays des exilés politiques.

 

Dans un appel lancé le 07 juillet dernier, le CLC avait annoncé de nouvelles actions, le 12, le 13 et 14 août 2018 pour contrecarrer une éventuelle candidature de Joseph Kabila à un troisième mandat, contre la machine à voter et l’instrumentalisation d’une Justice de service qui maintient en détention les prisonniers politiques.

 

En effet, mercredi dernier, le président Joseph Kabila a choisi Emmanuel Ramazani Shadary comme candidat du Front commun pour le Congo (FCC) à l’élection présidentielle du 23 décembre 2018.

 

Du côté de l’opposition comme de la majorité présidentielle, on a salué le respect de la Constitution par Joseph Kabila qui a honoré sa promesse de ne pas briguer un 3ème mandat à la magistrature suprême.

 

Né en 1960 à Kabambare, dans la province du Maniema, dans l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC), Ramazani Shadary est doctorant à l’Université nationale de Kinshasa (Unikin).

 

Elu député en 2006 et en 2011 de la circonscription de Kabambare, il fut président du groupe parlementaire PPRD du président Kabila à l’Assemblée nationale et ensuite coordonnateur de la majorité.

 

Il sera nommé ensuite vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Secrétaire général-adjoint puis actuellement secrétaire permanent du PPRD.

 

A la clôture, mercredi, des opérations de dépôt des candidatures pour les scrutins du 23 décembre prochain, le Bureau de réception et de traitement des candidatures (BRTC) de la Gombe a reçu 26 dossiers de candidats pour la présidentielle.

 

Les listes provisoires des candidats seront publiées le 24 août 2018 et les listes définitives le 19 septembre 2018.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/YUN/ GABON 2018

 

 

© Copyright  Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1298 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

Retrouvez  tous les  jours vos  informations en  français  en Anglais et en Portugais   sur  www.Infosplusgabon.com