Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

La Fondation Pax Africana appelle à bannir toute forme de discrimination et de stigmatisation

France-Divers-Liberté de la Presse-Droits de l'Homme

 LIBREVILLE, 12  janvier  (Infosplusgabon) -  Au  lendemain des attentats de  Paris qui  ont  fait 17  morts, la  Fondation Pax Africana, qui œuvre pour la paix, l’unité et le développement du continent africain, a appelé lundi les Etats à bannir toute forme de discrimination et de stigmatisation, suite au drame qui a frappé le 7 janvier, l'hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo.

 

Cette tragédie a fait douze morts  parmi des journalistes et des policiers - froidement abattus par deux individus qui ont fait irruption dans la salle de rédaction du journal.   "Toutes les religions ont leur valeur et se réclament toutes de Dieu, quelle qu’en soit l’appellation et la manière de l’évoquer. Ces mêmes religions professent que Dieu est tout Amour ! Alors pourquoi défendre ce Dieu de tolérance et d’Amour avec autant de haine, d’acrimonie et d’animosité répugnantes ?", s'interroge Pax Africana, dirigée par l'ancien Secrétaire général de l'OUA, Edem Kodjo, dans une déclaration.

  "Dans tout système démocratique contemporain, émettre des critiques à travers la satire contre des religions monothéistes, polythéistes ou des gouvernants ne peut en aucun cas justifier que la vengeance et la haine soient portées à un tel niveau de sauvagerie et d’inhumanité", poursuit la déclaration.

 Celle-ci dénonce "un acte brutal et inexplicable qui a bêtement ôté la vie à 12 personnes  et qui relève d’une barbarie d’un autre âge, d’autant plus que cette terreur a été dirigée contre un symbole de la liberté d’expression et de l’impertinence de la pensée dans l’espace francophone (Charlie Hebdo)".

 La fondation considère la "défense entêtée" de la liberté de presse et d’expression comme un "élément primordial de la défense des droits des populations et de la préservation de la paix et de la promotion du développement, à l’échelle du monde".

  Fondation créée en juillet 2010 par le Togolais, Edem Kodjo, également membre du Groupe des sages de l’UA, Pax Africana a une vocation internationale dont l’objectif essentiel est de garantir la paix et le développement en Afrique par la construction de l’unité du continent, rappelle-t-on. (Source  PANA).

 

FIN/INFOSPLUSGABON/MIP/2015

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 2589 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES