Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Les observateurs internationaux condamnent la violence post-électorale au Zimbabwe

Imprimer PDF

Harare, Zimbabwe, 3 août (Infosplusgabon) - Les Missions internationales d'observation électorale au Zimbabwe ont condamné les violences post-électorales sanglantes qui ont secoué la capitale, Harare, mercredi et exprimé leur compassion à tous ceux qui ont été touchés lorsque la Police a chargé les manifestants de l'opposition.

 

 

La Police a indiqué que six personnes ont été tuées lorsque des partisans du principal parti d'opposition, l'Alliance MDC, ont manifesté dans la ville, brûlant des pneus, dressant des barrières, détruisant des biens et incendiant des véhicules, pillant et volant des vendeurs et des piétons.

 

Les manifestants revendiquaient la victoire de leur leader, Nelson Chamisa, estimant qu'il était en train d'être volé. M. Chamisa, lui-même, a tweeté mardi qu'il avait gagné l'élection et qu'il était prêt à former un gouvernement.

 

Les Mission internationales d'observation électorale comprennent des représentants de l'Union africaine, du Commonwealth, de la SADC, du Forum du Parlement de la SADC, du Réseau des Commissions électorale de la SADC, du Marché commun de l'Afrique de l'Est et du Sud, de l'Union européenne, du Centre Carter et du NDI.

 

Dans une déclaration commune, les observateurs ont indiqué qu'autant les populations ont le droit de protester pacifiquement, autant elles doivent respecter la Loi.

 

“Tout en reconnaissant le droit de manifester pacifiquement, nous condamnons les actes de vandalisme et la destruction de biens et appelons les supporteurs des partis politique à respecter la Loi", ont écrit les observateurs.

 

Les observateurs ont également dénoncé l'usage de la force pour contrôler les manifestants.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABO/AER/GABON 2018

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1954 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES