Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Imprimer PDF

LIBREVILLE, 10 juillet (Infosplusgabon) - A la suite de ngociations nayant pas abouti, lexpiration le 30 juin du pravis de grve de 15 jours dpos la Direction gnrale de Total Gabon, a conduit au lancement d'une grve dont les consquences pourraient affecter le secteur ptrolier.

La grve qui concerne lensemble des installations de Total Gabon, filiale du Groupe franais Total, o opre son personnel, a t initie lundi par lOrganisation nationale des employs du ptrole (ONEP) pour dfendre les intrts des salaris de Total Gabon.

La grve devrait tre suivie Libreville, Port-Gentil, sur les sites dAnguille, lle Mandji, le Cap Lopez et Torpille, souligne-t-on.

Une tentative de conciliation avait t initie successivement du 29 juin au 1er juillet Port-Gentil, linitiative de linspecteur spcial du Travail charg du secteur ptrolier, puis du 2 au 6 juillet sous lgide du ministre du Travail et ancien secrtaire gnral de lONEP, Arnauld Calixte Engandji Alandji.

Les diffrents points contenus dans le cahier des charges nayant pas t respects, la grve a donc t enclenche. LONEP assure toutefois quun service minimum sera respect.

Oprateur historique dans la prospection et lexploitation ptrolire au Gabon, Total Gabon avait pourtant port 23 millions de dollars son rsultat net au premier trimestre 2018, ce qui lui a permis de multiplier par 5 ses bnfices conscutivement la hausse du prix de vente moyen de ses deux qualits de brut commercialiss au Gabon, le brut Mandji et le brut Rabi light Le chiffre daffaires a atteint 208 millions de dollars au cours du premier trimestre 2018, en baisse limite de 1%, leffet prix compensant la baisse des volumes vendus.

Une crise de confiance svit-elle Total Gabon ?


La crise cacherait en pointill le dsir du Groupe franais de quitter le Gabon ou d'y limiter ses activits au bnfice de champs ptroliers plus porteurs en Angola ou au Congo, notamment. Et puis, le dpart de Shell Gabon, un autre oprateur leader, a certainement donn des ides Total Gabon.

Le Gabon pourrait devenir alors une sorte de base arrire, ou encore un vaste magasin de stockage d'quipements ptroliers qui serviraient ailleurs. Plusieurs cadres, aujourd'hui mal remercis, depuis 2015 la faveur d'un plan malicieux de dpart volontaire non assez appuy financirement, selon un collectif de cadres qui a choisi de mener l'affaire devant les tribunaux franais et gabonais.

Que se passe-t-il rellement Total Gabon ? et que pensent les dirigeants de cette entreprises aux ordres du Groupe franais bas au quartier de la Dfense, dans la banlieue parisienne ? S'achemine-t-on vers une redistribution des rles en foulant du pied la lgislation du travail ? Total Gabon considre-t-elle la ville de Port-Gentil comme une Rpublique dans une Rpublique ? Autant de questions qui devraient trouver des rponses lors de nos prochaines ditions.


Dnomme jadis Socit des Ptroles dAfrique Equatoriale Franaise (SPAEF) sa cration, le 30 juillet 1949, la SPAEF a fait admettre ses actions la cote officielle le 8 avril 1958. Devenue SPAFE le 26 fvrier 1960, puis Elf SPAFE en 1968 et Elf Gabon le 18 juillet 1973, la raison sociale de la socit devient Total Gabon le 18 septembre 2003 la suite de la fusion des Groupes Elf et TotalFina.

Si la dcouverte du premier gisement commercialement exploitable date du dbut de 1956, les premires missions de reconnaissance gologiques du territoire gabonais par des gologues franais remontent, elles, 1928.

Le capital de Total Gabon s'lve 76 500 000 dollars US. Il est rparti entre le Groupe Total travers sa filiale Elf Aquitaine (filiale 100% du Groupe Total): 58,28 %; la Rpublique Gabonaise : 25 % et le Public : 16,72 %.

FIN/INFOSPLUSGABON/PIP/GABON 2018

Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 3107 invités en ligne

Publicit

Liaisons Reprsentes:

Newsflash

DEPCHES