80 morts dans le naufrage du bateau de pêche en Tunisie (nouveau bilan)
Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

80 morts dans le naufrage du bateau de pêche en Tunisie (nouveau bilan)

Tunis, Tunisie, 9  juin (Infosplusgabon) -  Cinq nouveaux corps ont été repêchés, portant à 80 le nombre de personnes ayant péri dans le naufrage d'un bateau de pêche survenu il y a une semaine au large des côtes tunisiennes, a indiqué une source médicale de la ville de Sfax, à 300 km au sud de Tunis.

 

49 corps ont été remis à leurs familles après leur identification, a précisé la même source, alors que 20 corps non identifiés ont été enterrés dans le cimetière de la ville et 11 autres sont toujours gardés dans la section médicale légale de l'hôpital universitaire.

 

Un bateau de pêche rempli de migrants clandestins, estimés à 200, en majorité des Tunisiens, a fait naufrage dans la nuit du samedi à dimanche de la semaine dernière, à 5 km au large de l'île de Kerkanneh, en Tunisie, rappelle-t-on.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/ILK/ GABON 2018

 

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 2470 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

Appel aux lecteurs et  amis d’Infosplusgabon

Diffusées  gratuitement  et  bénévolement  et  sans  publicité depuis  2005,  les informations  africaines de  votre agence de  presse en  ligne vous parviennent  en  quatre  langues depuis  six  mois. Aujourd’hui, pour  poursuivre notre  passion et  développer l’action  d’information d’Infosplusgabon,  nous avons  besoin de  vous.  Pour  nous aider, vous  pouvez effectuer un virement sur le compte :

NKOLO/INFOSPLUSGABON .  Banque  Internationale  pour  le Commerce  et l'Industrie du Gabon (BICIG).   Adresse Banque : Avenue du Colonel PARANT. PO Box 2241  Libreville - GABON.  CODE  IBAN : GA21 4000 1090 7340 2044 0005 477 - Code Swift : BICIGALXXXX -  Numero de  Compte 40204400054  Banque  Code Banque : 40001-  Code Agence : 09073. Clé  77.

Merci  d’avance !  Et  merci aux  futurs contributeurs qui  répondront à  cet appel.

La  rédaction