Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

La Banque centrale de Libye impose de nouvelles taxes sur les devises étrangères

Imprimer PDF

Tripoli, Libye, 9  juin (Infosplusgabon) - La Banque centrale de Libye (BCL) a annoncé samedi des taxes sur les ventes de devises étrangères dans le cadre des trois mesures de réformes économiques convenues lors des récentes sessions de dialogue économique organisé en Tunisie.

 

Cette décision est intervenue après une réunion élargie, vendredi, en présence du gouverneur de la Banque centrale de Libye, Seddik al-Kebir, et du vice-président du Conseil présidentiel, Fathi al-Majbari, indique un communiqué publié sur la page officielle de la BCL.

 

Selon la Banque centrale, le cadre des réformes économiques se fera à travers trois voies, la première consistant à traiter le taux de change du dinar libyen en imposant des taxes sur les ventes de devises, en vue de rehausser sa valeur.

 

On rappelle que le dinar libyen a connu une chute vertigineuse ces dernières années en raison de l’insécurité et de la crise de liquidités dans les banques.

 

Les particuliers et les grandes entreprises et autres hommes d’affaires ne font plus de dépôt dans les banques.

 

Ainsi, le dinar s’échange aujourd’hui sur le marché noir à 6,70 contre 1 dollar, alors que le taux officiel est de 1,37 dinar pour 1 dollar.

 

Le communiqué indique que le deuxième cadre est de traiter le dossier des subventions étatiques, tandis que le troisième sera le mécanisme de compensation pour atténuer les répercussions et les effets des décisions des réformes économiques sur les moyens de subsistance des citoyens.

 

La réunion a convenu de poursuivre le travail entre les parties concernées, qui termineront à cet égard leur réunion dimanche.

 

Le président du Comité pour le développement des projets économiques et sociaux au Haut Conseil d'Etat, Mohamed Takala, a pris part à cette rencontre aux côtés d'un certain nombre de conseillers et de directeurs de départements à la Banque centrale.

 

Lors d'une réunion à Tunis, mardi dernier, M. al-Majabri a annoncé des mesures de réformes économiques, accompagnées "d'une augmentation des allocations annuelles en devises aux familles libyenne" et "la réactivation de la décision de payer l'allocation familiale et des enfants".

 

Le gouvernement doit commencer à expliquer le contenu et les détails des réformes économiques à tous les Libyens, indépendamment des différences politiques, selon M. al-Majabri.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/ILK/ GABON 2018

 

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1158 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

Appel aux lecteurs et  amis d’Infosplusgabon

Diffusées  gratuitement  et  bénévolement  et  sans  publicité depuis  2005,  les informations  africaines de  votre agence de  presse en  ligne vous parviennent  en  quatre  langues depuis  six  mois. Aujourd’hui, pour  poursuivre notre  passion et  développer l’action  d’information d’Infosplusgabon,  nous avons  besoin de  vous.  Pour  nous aider, vous  pouvez effectuer un virement sur le compte :

NKOLO/INFOSPLUSGABON .  Banque  Internationale  pour  le Commerce  et l'Industrie du Gabon (BICIG).   Adresse Banque : Avenue du Colonel PARANT. PO Box 2241  Libreville - GABON.  CODE  IBAN : GA21 4000 1090 7340 2044 0005 477 - Code Swift : BICIGALXXXX -  Numero de  Compte 40204400054  Banque  Code Banque : 40001-  Code Agence : 09073. Clé  77.

Merci  d’avance !  Et  merci aux  futurs contributeurs qui  répondront à  cet appel.

La  rédaction