Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Le groupe des Etats ACP et l'UE réaffirment leur position commune sur le changement climatique

Imprimer PDF

Bruxelles, Belgique, 3  juin  (Infosplusgabon) - Représentant 107 pays d'Afrique, des Caraïbes, du Pacifique et l'Union européenne et engagé en faveur de l'Agenda des Nations Unies pour un développement durable à l'horizon de 2030, le Conseil des ministres ACP-UE a publié une déclaration conjointe à Bruxelles qui réaffirme son engagement à renforcer la riposte mondiale contre la menace du changement climatique dans tous les pays.

 

Guidés par l'Accord de partenariat ACP-UE, les ministres ont déclaré reconnaître la nécessité urgente de créer des environnements favorables à travers des cadres réglementaires et d'investir dans des changements transformationnels plus approfondis.

 

Selon la déclaration en 15 points, les ministres ont invité le Groupe de travail ad hoc sur l'Accord de Paris à accélérer l'achèvement de son programme de travail afin de remplir sa mission à l'occasion de la 24ème session de la Conférence des Parties (COP-24) à Katowice, en Pologne (qui va se tenir du 03 au 14 décembre 2018).

 

Le Conseil a reconnu la fréquence croissante et la gravité des catastrophes liées au climat qui ont touché de nombreux pays ACP, comme le cyclone tropical Gita, dans le Pacifique, les ouragans Irma et Maria, dans les Caraïbes, et la récente sécheresse dans la Corne et la région australe de l'Afrique.

 

Il a réaffirmé l'engagement du groupe ACP-UE à renforcer les efforts communs qui soutiennent une action climatique ambitieuse et à trouver d'autres opportunités de travailler ensemble et de mobiliser des investissements supplémentaires pour la mise en œuvre totale et effective de la Convention-Cadre des Nations unies sur le changement climatique et son Accord de Paris.

 

Le Conseil a également noté "avec une forte préoccupation que les effets cumulés des contributions déterminées au niveau national (CDN) ne sont pas suffisants pour nous placer sur la voie de l'objectif à long terme de maintien de la hausse moyenne mondiale des températures bien en dessous de 2° Celsius et pour la poursuite des efforts pour les limiter à 1,5° C".

 

Le Conseil a souligné que la feuille de route retenue pour la mise en œuvre de l'Accord de Paris doit :

 

•          être solide et globale et préserver l'intégrité de l'Accord de Paris;

•          couvrir tous les aspects de la limitation, l'adaptation et les moyens de mise en œuvre et de soutien de manière équilibrée, conformément au mandat de l'Accord de Paris;

•          être applicable à toutes les Parties;

•          fournir un cadre de transparence commun pour évaluer les progrès, avec une flexibilité intégrée pour prendre en compte les diverses capacités et s'inspirer de l'expérience collective.

 

"Réservons un bon accueil au lancement du Programme Alliance Plus de l'Alliance mondiale contre le changement climatique (2018-2022), une initiative du Groupe des Etats ACP financée grâce à une subvention de 70 millions d'euros du Fonds européen pour le développement, pour aider les Etats membres ACP à mieux faire face au changement climatique.

 

"Réservons également un bon accueil au Programme pour des services climatiques Intra-ACP, une initiative des Etats du Groupe ACP, financé par une autre subvention du Fonds européen de développement de 85 millions d'euros, pour renforcer les capacités des organisations hydro-météorologiques régionales pour profiter de l'accès total et ouvert aux données à haute résolution et aux informations à valeur ajoutée du Programme d'observation de la terre, Copernicus", a indiqué la déclaration conjointe.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/MML/GABON 2018

 

 

© Copyright  Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 3156 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES