Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Libye : 47 morts et 54 blessés parmi les civils lors des violences pendant le mois de mai

Imprimer PDF

Tripoli, Libye, 2  juin (Infosplusgabon) - Au total, 101 victimes civiles dont 47 morts et 54 blessés ont été recensés du 1er mai au 31 mai 2018, durant la conduite des hostilités en Libye, y compris des attentats suicides, soit le mois le plus meurtrier de l'année en cours, a annoncé la Mission d'Appui des Nations Unies en Libye (UNSMIL).

 

Le nombre de morts est le plus élevé jamais enregistré par l'UNSMIL en 2018, a indiqué un rapport mensuel publié, ce vendredi. Les victimes sont composées de 38 hommes, trois femmes, quatre garçons et deux filles tués et 43 hommes, trois femmes, six garçons et trois filles blessés, selon la même source.

 

La majorité des victimes civiles a été causée par des bombardements (10 morts et 17 blessés), suivie par des engins explosifs improvisés (11 morts et 6 blessés), des explosifs non-identifiés (7 morts et 7 blessés), des frappes aériennes (11 blessés), suivie d'une fusillade (quatre morts et quatre blessés), de restes d'explosifs de guerre (un décès et trois blessés), a indiqué le communiqué de l'UNSMIL.

 

Les causes exactes des décès ou des blessures n'ont pu être établies dans 19 autres cas, précise-t-on.

 

La répartition des victimes, selon les régions, se présente comme suit: Derna (17 morts et 22 blessés), Tripoli (13 morts et 6 blessés), Benghazi (11 morts et 9 blessés), Kufra (11 blessés), Sebha (cinq tués et quatre blessés) et Zaouia (un tué et deux blessés).

 

L'UNSMIL a recensé 46 autres victimes d'autres violations possibles du droit international humanitaire et de violations ou abus du droit international des droits de l'Homme à Beni Walid, Benghazi, Tripoli et Sebha.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/MML/GABON 2018

 

 

© Copyright  Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 3168 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES