Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Des bourses de recherche en science du changement climatique pour trois chercheures africaines

Imprimer PDF

Abidjan, Côte d'Ivoire, 16  mai (Infosplusgabon) -  Trois chercheures originaires d'Afrique du Sud, de la Côte d'Ivoire et du Ghana vont bénéficier d'un programme de bourses de recherche en science du changement climatique, annonce dans un communiqué l'Institut africain des sciences mathématiques-Next Einstein Initiative (AIMS-NEI).

 

Ces chercheures, sélectionnées de manière compétitive parmi 14 postulantes, sont les premières bénéficiaires de ce programme de bourses de recherche subventionné par le Centre de recherches pour le développement international (CRDI), avec le soutien financier du gouvernement canadien.

 

Ce sont Dr. Nana Klutse du Ghana, Dr. Jessica Nosizwe Paula Thorn, une Sud-Africaine vivant aux Etats-Unis et Dr. N'Datchoh Evelyne Touré de la Côte d'Ivoire, qui recevront chacune entre 25 mille et 31 mille dollars sur une année pour mener des recherches sur une solution durable au changement climatique dans une institution hôte en Afrique, différente de leur institution d'origine.

 

Selon le président de l'AIMS-NEI, Thierry Zomahoun, l'institution de ce programme de bourses AIMS-NEI pour les femmes dans le domaine du changement climatique vise à contribuer à une réponse sociétale plus durable à ce phénomène atmosphérique.

 

"Leurs projets devraient contribuer significativement à notre compréhension du changement climatique et de ses impacts, ainsi qu'à l'élaboration et à la mise en œuvre de politiques et de stratégies novatrices d'atténuation, d'adaptation et de résilience", a indiqué le président du CRDI, Dr. Jean Lebel.

 

Le programme va octroyer entre 16 et 20 bourses dans la période 2017-2022 à des femmes scientifiques exceptionnelles du monde entier qui appliquent des concepts scientifiques de fond en mathématiques, et ce, pour résoudre les problèmes urgents liés au changement climatique qui concernent l'Afrique.

 

Il fait partie du programme plus large de sciences mathématiques pour la résilience au changement climatique (MS4CR), qui vise à construire le capital intellectuel nécessaire pour résoudre les nombreux défis au développement de l'Afrique dus au changement climatique.

 

Dr. Jessica Nosizwe Paula Thorn de l'Université d'Etat du Colorado, aux Etats-Unis,  va s'intéresser à l'analyse institutionnelle multi-scalaire, la quantification des services écosystémiques, avec la modélisation probabiliste pour comprendre les synergies et les compromis de l'adaptation écosystémique dans les zones péri-urbaines en Namibie et en Tanzanie.

 

Elle sera accueillie par l'Initiative africaine pour le climat et le développement (ACDI), de l'Université du Cap, Afrique du Sud.

 

Quant au Dr. Nana Klutse du Ghana,  elle étudiera au sein du département des sciences environnementales et géographiques de l'université du Cap, en Afrique du Sud, la dynamique de phénomènes climatiques extrêmes de l'Afrique et l'impact des phénomènes climatiques extrêmes dans le contexte du réchauffement climatique. Elle espère que la recherche sur les sciences du climat retiendra l'attention des gouvernements africains.

 

Enfin, Dr. N'Datchoh Evelyne Touré de la Côte d'Ivoire évaluera, dans le contexte de l'Accord de Paris, l'impact du changement climatique sur les régimes de précipitations et de températures extrêmes sur la Côte d'Ivoire. Les résultats fourniront des informations précieuses, qui pourront être utilisées par les décideurs pour formuler des stratégies d'atténuation, afin de réduire l'impact du changement climatique sur l'agriculture, la santé humaine et l'économie.

 

Elle sera accueillie pendant son stage au centre de compétences du West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use (WASCAL), au Burkina Faso.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/UIJ/GABON 2018

 

 

© Copyright  Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1708 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

Appel aux lecteurs et  amis d’Infosplusgabon !!

Diffusées  gratuitement  et  bénévolement  et  sans  publicité depuis  2005,  les informations  africaines de  votre agence de  presse en  ligne vous parviennent  en  quatre  langues depuis  six  mois. Aujourd’hui, pour  poursuivre notre  passion et  développer l’action  d’information d’Infosplusgabon,  nous avons  besoin de  vous.  Pour  nous aider, vous  pouvez effectuer un virement sur le compte :

NKOLO/INFOSPLUSGABON .  Banque  Internationale  pour  le Commerce  et l'Industrie du Gabon (BICIG).   Adresse Banque : Avenue du Colonel PARANT. PO Box 2241  Libreville - GABON.  CODE  IBAN : GA21 4000 1090 7340 2044 0005 477 - Code Swift : BICIGALXXXX -  Numero de  Compte 40204400054  Banque  Code Banque : 40001-  Code Agence : 09073. Clé  77.

Merci  d’avance aux  futurs contributeurs qui  répondront à  cet appel.

La  rédaction

redaction@infosplusgabon.com