Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Tunisie : Un individu tente d'attaquer à l'arme blanche des policiers en faction devant la grande synagogue de la capitale

Imprimer PDF

Tunis, Tunisie, 15  mai (Infosplusgabon) -  Un individu armé d’un couteau a tenté, mardi, d’agresser une unité de police postée en faction devant la grande synagogue de Tunis, a-t-on appris de sources concordantes.

 

Dans un communiqué publié sur son site Internet, le ministère tunisien de l'intérieur a indiqué qu'une patrouille sécuritaire relevant des unités d'intervention chargées de sécuriser et de protéger les installations dans l'avenue de la Liberté à Tunis, une grande artère de la capitale, où se trouve la synagogue, a réussi à neutraliser un individu qui tentait de l'attaquer à l'arme blanche, un couteau".

 

L'assaillant, un Tunisien âgé de 45 ans, résidant dans la banlieue de Tunis, a été maîtrisé par les agents de sécurité sans qu'aucun des policiers n'ait été atteint.

 

Après consultation du ministère public, il a été transféré devant l'unité nationale d'investigation sur les crimes terroristes pour interrogatoire afin de déterminer les mobiles et les appartenances, ajoute le communiqué.

 

Selon le secrétaire du syndicat général des unités d'intervention (indépendant), Nassim Rouissi, cité par la radio "Shems Fm", l'agresseur qui agissait seul, a tenté de poignarder un capitaine de police devant la synagogue.

 

L'édifice religieux situé dans la zone de La Fayette, très animée, est protégée par un dispositif sécuritaire renforcé de nuit comme de jour.

 

Selon le journal en ligne "Tunisie Numérique", citant des témoins, l’homme aurait crié au moment de l’attaque qu’il détestait Israël, ce qui laisse supposer que l’attaque est liée aux événements en cours dans les territoires palestiniens où plus de 60 manifestants ont été tués par l'armée israélienne, lors de rassemblements de protestation contre le transfert de l'ambassade américaine à Jérusalem.

 

Le journal fait état de renforts déployés devant la synagogue à la suite de cette attaque.

 

Des appels à des manifestations de soutien au peuple palestinien ont été lancés par plusieurs partis d'opposition, ainsi que par le syndicat des journalistes tunisiens.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/UIJ/GABON 2018

 

 

© Copyright  Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1957 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES