Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Le président sud-africain condamne le retrait des Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien

Imprimer PDF

Le Cap, Afrique du Sud, 13 mai (Infosplusgabon) - Le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, s'est déclaré "profondément préoccupé" par la décision de Washington de se retirer de l'accord sur le nucléaire iranien.

Le président Donald Trump a annoncé mardi que son pays se retirait du Plan d'action conjoint (JCPOA) entre la Chine, la France, l'Allemagne, la Russie, le Royaume-Uni, les Etats-Unis et l'Iran.

 

"Par principe et conformément à sa politique étrangère, l'Afrique du Sud soutient la diplomatie multilatérale et la résolution pacifique des conflits", a-t-il déclaré.

 

Il a estimé que cet accord instaurait "un cadre de confiance dans lequel la République islamique d'Iran peut poursuivre le développement de ses capacités nucléaires à des fins civiles".

 

Il a ajouté que le gouvernement sud-africain invitait les autres pays à continuer à honorer leurs engagements dans le cadre de cet accord.

 

On rappelle que l'Afrique du Sud est le seul pays dans l'histoire à avoir volontairement abandonné son programme d'armes nucléaires.

 

L'Afrique du Sud disposait de six installations nucléaires sous le gouvernement de l'apartheid.

 

Avant les premières élections démocratiques en 1994, le gouvernement sud-africain a démantelé toutes ses armes nucléaires. L'Afrique du Sud est signataire de la Convention sur les armes biologiques depuis 1975, du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires depuis 1991 et de la Convention sur les armes chimiques depuis 1995.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/FTY/GABON 2018

 

 

© Copyright  Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1521 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES