Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Un entretien téléphonique entre Ghassan Salamé et Khalifa Haftear lève le voile sur le sort du Maréchal libyen

Imprimer PDF

Tripoli, Libye, 14 avril (Infosplusgabon) -  La Mission d'appui des Nations unies en Libye (UNSMIL) a annoncé vendredi soir que son chef et Représentant du Secrétaire général de l'ONU, Ghassan Salamé, a eu un entretien téléphonique ce jour avec le Maréchal Khalifa Haftar sur la situation du pays, une information qui lève le voile sur le sort de Haftar à propos duquel des informations contradictoires ont circulé, relatives à son état de santé et son évacuation en France où il serait soigné, en dépit d'un démenti de l'armée.

Dans un tweet vendredi soir, l'UNSMIL a écrit que "Ghassan Salame et Khalifa Hafter ont communiqué aujourd'hui par téléphone et discuté de la situation générale en Libye et des derniers développements politiques dans le pays".

 

Une nouvelle qui confirme que l'état de santé du maréchal libyen n'est pas aussi dégradé que certaines sources l'ont indiqué et des informations qui ont circulé sur les réseaux sociaux donnant lieu aux plus folles versions.

 

Toutefois, le journal français l'Express a cité dès le 10 avril "des sources crédibles et concordantes indiquant que le Maréchal Khalifa Haftar, 75 ans, maître du Grand Est libyen, a bien été admis en urgence dans un hôpital parisien, où il se trouverait toujours en observation, afin d'y être soigné pour un accident cérébral".

 

La même source a indiqué qu'"aux dires d'un proche conseiller de son rival Fayez al-Sarraj, le patron du GNA - Gouvernement dit d'union nationale issu de l'accord laborieusement conclu à Skhirat (Maroc) en décembre 2015 et reconnu par les Nations unies -, le très martial commandant de l'Armée nationale libyenne(ANL) (...), serait désormais hors de danger. Son pronostic vital, selon une autre source, n'a jamais été engagé".

 

Selon le journal citant d'autres sources officieuses, le maréchal aurait été évacué le jeudi 5 avril à partir de la Jordanie vers la France après présomption d’hémorragie cérébrale.

 

Il est à noter que des médias libyens et étrangers ont rapporté vendredi que Hafar est rentré à Benghazi où il a été reçu à son arrivée à l'aéroport de Benina, par le responsable du Commandement général des Forces armées libyennes, Hussein al-Obeidi, qui a confirmé qu'il était en bonne santé.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/PML/GABON 2018

 

 

© Copyright  Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1847 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES