Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

L’Ue a mobilisé 77 millions d’aide humanitaire d’urgence en faveur de la Rdc

Imprimer PDF

Bruxelles, Belgique, 14 avril (Infosplusgabon) - A l’ouverture, vendredi à Genève, de la Conférence internationale sur l’aide humanitaire à la République démocratique du Congo (Rdc), co-organisée par l’Ue et l’Onu, le commissaire européen, Christos Stylianides, en charge de la Gestion des crises et de l’Aide internationale, a déclaré que l’Ue a mobilisé, au total, 77 millions d’euros au titre de l’aide humanitaire d’urgence en faveur de la Rdc.

 

« Nous sommes déterminés à aider les populations vulnérables et à sauver des vies sur le terrain. Nous avons besoin d’un accès continu et sans entrave à toutes les régions, car la situation humanitaire ne cesse de s’aggraver », a souligné le commissaire européen Christos Stylianides.

 

Cette conférence s’est ouverte en l’absence du pays bénéficiaire, en l’occurrence la Rdc qui a décidé de ne pas participer à cette rencontre internationale.

 

Visant spécialement la Belgique, le ministre congolais des Affaires étrangères, Léonard She Okitundu, a prévenu que les Ong humanitaires qui accepteraient les financements belges, ou autres formes de soutien, ne seront pas autorisées à opérer sur le territoire congolais.

 

L’Onu estime à 13 millions le nombre de Congolais ayant besoin d’une aide humanitaire d’urgence, chiffre récusé par le pouvoir de Kinshasa qui avance le nombre de 230.000 personnes ayant besoin d’être secourues.

 

Le président Kabila a annoncé la mobilisation immédiate d’une somme de 100 millions d’euros de ses propres moyens pour aider à la réinsertion des réfugiés revenus au pays et des personnes déplacées à l’intérieur.

 

Les Ong doutent de la capacité du gouvernement congolais à gérer une structure d’aide aux personnes dans le besoin au Kasai, au Kivu, dans le Tanganyika, régions ayant atteint un degré maximal d’urgence humanitaire en raison notamment des violences.

 

Les Ong accusent le gouvernement congolais de commettre une violation du droit humanitaire international en empêchant que l’assistance parvienne aux populations.

 

Selon les documents transmis à la presse, l’Onu, l’Ue et autres donateurs s’attendent à la mobilisation d’au moins,1,68 milliard de dollars en faveur de la Rdc au cours de cette rencontre.

 

On a appris toutefois que le Emirats arabes unis, qui avaient annoncé leur participation à ces assises, se sont finalement rétractés, en raison des menaces du gouvernement congolais d’annuler le contrat leur accordant la construction du port en eau profonde de Banana sur l’Atlantique au Bas-Congo. Le port de Matadi étant situé sur le fleuve Congo.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/PML/GABON 2018

 

 

© Copyright  Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1844 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES