Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

La jeunesse mondiale doit être habilitée à lutter contre le terrorisme, selon un forum de l'Onu

Imprimer PDF

New York, Etats-unis, 14 avril (Infosplusgabon) - Les jeunes sont des cibles privilégiées des recruteurs extrémistes, mais ils peuvent également jouer un rôle de premier plan dans la lutte contre le terrorisme et la création de nouvelles opportunités pour tous, ont déclaré, jeudi, les orateurs lors d'un forum des Nations unies intitulé "Investir dans la jeunesse pour lutter contre le terrorisme".

 

"Je ne suis pas d'accord que les jeunes sont les leaders de demain. De plus en plus, ils sont les leaders d'aujourd'hui", a déclaré le Secrétaire général António Guterres, selon un communiqué de l'Onu.

 

"Je remercie tous les jeunes hommes et femmes qui prennent la relève et assument ces responsabilités", a-t-il ajouté.

 

"Près de la moitié de la population mondiale - 46% - a 24 ans ou moins", a déclaré M. Guterres. "L'Afrique et le Moyen-Orient ont les proportions les plus élevées de jeunes".

 

La radicalisation des jeunes est une source de profonde préoccupation dans les pays riches comme dans les pays pauvres, alors que les idées venimeuses traversent les frontières au simple toucher d'un bouton ou d'un tweet.

 

Les groupes terroristes exploitent les injustices sociales, économiques et politiques pour attirer les jeunes à travers une fausse propagande qui glorifie les idéologies déformées, tandis que les recruteurs sans scrupules utilisent les médias sociaux pour attirer les adolescents sans méfiance sur des routes dangereuses.

 

M. Guterres a observé que: "les groupes extrémistes violents ciblent et investissent dans les jeunes parce qu'ils sont conscients de leur potentiel et de leur fort désir de changement".

 

Pour sa part, l'envoyée du Secrétaire général pour la jeunesse, Jayathma Wickramanayake, a affirmé: "le fait est que la grande majorité des jeunes sont paisibles et ne risquent pas de participer à la violence".

 

"Au contraire, a-t-elle poursuivi, la résilience des jeunes transforme les communautés locales tout en luttant contre les mouvements extrémistes".

 

Les discussions lors de l'événement au siège des Nations unies à New York ont porté sur la satisfaction des besoins des jeunes menacés de marginalisation et d'aliénation - les rendant vulnérables aux récits extrémistes et au recrutement.

 

"Si nous sommes sérieux en matière de prévention et en particulier en matière de prévention des conflits, nous devons être sérieux au sujet de l'engagement et de l'investissement dans les jeunes femmes et jeunes hommes", a souligné le chef de l'Onu.

 

"Nous avons besoin de leur implication et de leur engagement, si nous voulons atteindre les Objectifs de développement durable (Odd), prendre des mesures efficaces sur le changement climatique et créer un monde plus sûr et plus pacifique", a-t-il poursuivi.

 

Le Conseil de sécurité et l'Assemblée générale ont tous deux reconnu l'importance de mobiliser les jeunes et de continuer à chercher des moyens d'assurer leur représentation inclusive dans la prise de décisions dans les institutions locales, nationales, régionales et internationales.

 

Un thème général de la réunion de jeudi était la nécessité d'inclure les jeunes dans les efforts visant à prévenir et à résoudre les conflits, y compris l'extrémisme violent.

 

En appelant à l'engagement des jeunes, M. Guterres a décrit leurs principaux besoins comme suit: «Education, emploi et formation professionnelle. Investissement, intérêt, modèles et objectifs. Participation significative aux décisions qui les concernent ".

 

Il a souligné que les jeunes ont une voix et une place à la table, ajoutant: « Plus que cela, nous devons être prêts à aller à leur table, à s'asseoir et à écouter".

 

L'événement conjoint a été parrainé par les missions permanentes de la Norvège et du Pakistan et le Bureau des Nations unies contre le terrorisme (Unoct). Ce bureau aide les Etats membres à renforcer leurs capacités de lutte contre le terrorisme et veille à ce que le contre-terrorisme demeure une priorité dans l'ensemble de l'Organisation, conformément à la Stratégie antiterroriste mondiale des Nations unies.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/PML/GABON 2018

 

 

© Copyright  Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1660 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

Retrouvez  tous les  jours vos  informations en  français  en Anglais et en Portugais   sur  www.Infosplusgabon.com