Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

L’Allemagne prône la croissance zéro… de son endettement

LIBREVILLE, 8  juillet (Infosplusgabon) -  Pour la première fois depuis quarante-cinq ans, l’Allemagne n’empruntera pas pour couvrir ses dépenses. Berlin vise un budget prévisionnel de l’État à l’équilibre pour la période 2015-2018, grâce à des recettes fiscales en hausse. Les investissements publics repartent et la dotation des Länder et des communes augmente.

 

Un zéro pointé pour l’Allemagne. À la ligne “crédits” de son budget prévisionnel 2015-2018, l’État fédéral a inscrit “néant”. Ce dernier ne contractera plus aucun emprunt à partir de l’année prochaine, et ce jusqu’à la fin de la législature, en 2018.

 C’est la première fois depuis quarante-cinq ans que l’Allemagne n’emprunte pas pour combler le fossé de ses dépenses. Pour 2014, Berlin avait souscrit des crédits à hauteur de 6,5 milliards d’euros afin de colmater un volume de dépenses de 296,5 milliards d’euros.

 Ce n’est pas que la République fédérale ait décidé d’être moins dispendieuse dans les années à venir. Au contraire. Ses dépenses augmenteront de 1 % l’année prochaine et de 3,7 % en 2016, pour atteindre un rythme de 3 % supplémentaire chaque année. Ce qui représentera 329,3 milliards d’euros de dépenses en 2018, soit près de 10 % de plus qu’aujourd’hui.

 Hausse des investissements publics

 Pour autant, aucun excès ne figure à ce prévisionnel. Le ministre des Finances, Wolfgang Schäuble, a rappelé que les dépenses prévues pour l’année prochaine se situent au niveau de 2010 ! Et la hausse des dépenses ne devrait en aucun cas dépasser celle du PIB pendant la même période. Car le ministre compte sur la bonne santé économique du pays pour remplir les caisses de l’État. Les rentrées fiscales, qui composent cette année 90,45 % des recettes, constitueront 94,68 % des revenus de l’État en 2018.

 Juste retour des choses, les investissements publics passeront de 25,5 milliards d’euros cette année à 27,2 milliards d’euros en 2018. Une dotation particulière de 5 milliards d’euros est prévue pour les infrastructures ferroviaires, fluviales et routières, qui portera ces investissements de 10,8 milliards d’euros en 2015 à 11,9 milliards trois ans plus tard.

 De leur côté, la Recherche, l’Éducation et la Science bénéficieront de 3 milliards d’euros sur la période. Les instituts de recherche pourront ainsi augmenter leur budget de fonctionnement de 5 % en 2015 et de 3 % les années suivantes.

 Petite enfance et éducation bénéficiaires

 Les Länder et les communes n’ont pas été oubliés. Outre une dotation supplémentaire de 2 milliards pour le développement de l’urbanisme, ils se verront attribuer 6 milliards d’euros supplémentaires pour le financement de crèches, de jardins d’enfants ainsi que d’établissements scolaires et universitaires.

 Un coup de pouce très attendu par les communes, comme le souligne Alexander Handschuh, expert financier auprès de la DSTGB, la fédération des villes allemandes : “Cela va permettre de doubler la dotation exceptionnelle accordée aux structures de la petite enfance à 1 milliard. Une bonne nouvelle pour les nombreuses communes dont les moyens sont épuisés alors que les demandes ne font qu’augmenter.”

 Selon la KFW, la banque allemande de développement, le retard pris par les communes allemandes dans leurs investissements en matière d’éducation est supérieur à 20 milliards d’euros.(Source  acteurs  publics)

 

FIN/INFOSPLUSGABON/MIN/2014

 

© Copyright Infosplusgabon

 

 

Qui est en ligne!

Nous avons 2500 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

NOUVEAU !  

Faites-nous parvenir vos petites annonces à publier en ligne par mail du lundi au samedi, de 8 heures à 18 heures à l’adresse contact@infosplusgabon.com, soit par Whatsapp au 07843371 ou par SMS. Les annonces toutes rubriques confondues sans photos de 60 signes Coûtent 2500 F CFA. Annonces avec une photo à 3500 F CFA. Après établissement des devis, les règlements se font via airtel money au 07843371. Vos annonces diverses, Avis d'appels d'offres,  Avis administratifs, Communiqués etc.  apparaîtront   instantanément dans  Autres Rubriques /  Multimédia.

DEPÊCHES