Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Trois cent mille barils de pétrole sont volés chaque jour au Nigeria", selon les autorités du pays

Nigeria-Economie-Pétrole

LIBREVILLE, 19  mars (Infosplusgabon)  -  Le Nigeria  perd chaque jour 300.000 barils de pétrole soit 109.500.000 barils par an, sous l'action des actes de vandalisme perpétrés par des voleurs qui interceptent le pétrole destiné à l'exportation, en s'attaquant aux pipelines.

 

 

Le directeur général de la compagnie pétrolière d'Etat (NNPC), Andrew Yakubu a fourni ces chiffres, dans le cadre de la conférence sur le pétrole et le gaz nigérians qui se tient à Abuja, capitale du Nigeria.

 

"En 2013, le Nigeria, plus grand producteur de pétrole de l'Afrique, avait souffert des attaques opérées contre des conduites du pétrole destiné à l'exportation, occasionnant une perte et/ou un report de quelques 300.000 barils par jour.

 

"Cette perte équivaut au total de la production de la Guinée équatoriale et dépasse la production du Ghana, du Congo-Brazzaville, du Cameroun et du Gabon", selon le patron de NNPC, qui précise que ces actes de vandalisme qui touchent aussi bien au pétrole brut qu'aux produits du pétrole raffiné, avaient exercé un impact négatif sur l'économie du pays.

 

Selon les analystes qui ont calculé le nombre de barils de pétrole brut volés durant une période de 12 mois, le Nigeria doit avoir perdu au moins 12 milliards de dollars américains dû aux vols de pétrole en 2013.

 

Les vols de pétrole sont souvent liés aux criminels qui percent les conduites de brut pour un raffinage local.

 

Des milliers de barils du pétrole volé sont localement raffinés, mais  également convoyés par mer hors du pays,  rappelle-t-on.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/OID/2014

 

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 2790 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES