Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Ethiopie : Le Conseil paix et sécurité de l'UA réitère sa préoccupation concernant l'impasse politique en Guinée-Bissau

Imprimer PDF

Addis Abeba, Ethiopie, 14  février (Infosplusgabon) - Le Conseil de la paix et de la sécurité (CPS) de l'Union africaine (UA) a souligné la nécessité pour la sécurité et les forces armées de la Guinée-Bissau de s'abstenir d'interférer dans la crise politique et institutionnelle du pays et de continuer à défendre la Constitution.

 

Le Conseil a,également, exhorté toutes les parties bissau-guinéennes à s'abstenir de toute action ou déclaration susceptible d'aggraver les tensions et d'inciter à la violence.

 

Suite à sa session sur la situation qui prévaut dans ce pays d'Afrique de l'Ouest, le CPS a publié, mercredi, un communiqué réitérant sa profonde préoccupation face à l'impasse politique persistante en Guinée-Bissau.

 

Couplée avec des difficultés socio-économiques persistantes causées à la population, l'impasse politique a affecté les institutions gouvernementales et l'Assemblée nationale.

 

Le CPS a réaffirmé son engagement à suivre de près tous les développements politiques et à soutenir la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) dans ses efforts pour assurer une résolution rapide de la crise prolongée en Guinée-Bissau.

 

La dernière session de l'Assemblée de l'UA, tenue les 28 et 29 janvier 2018 à Addis Abeba, en Ethiopie, a appelé les parties prenantes bissau-guinéennes à respecter leurs engagements afin de résoudre la crise et d'assurer le succès des prochaines élections législatives de 2018.

 

En outre, l'Assemblée a approuvé la décision adoptée par l'Autorité des chefs d'Etat et de gouvernement de la CEDEAO, le 27 janvier 2018, sur la situation en Guinée-Bissau.

 

Selon le communiqué, le CPS a salué les efforts déployés par la CEDEAO pour trouver une solution durable à la crise actuelle en Guinée-Bissau et a salué la décision imposant des sanctions individuelles visant à restaurer la gouvernance démocratique et à garantir le respect de la primauté du droit en Guinée-Bissau émise par l'Autorité de la CEDEAO, le 4 février 2018.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/GHB/GABON 2018

 

 

© Copyright  Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 2947 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

C'est le message de la nouvelle campagne de communication de la Société des Brasseries du Gabon (SOBRAGA), qui souhaite impliquer les consommateurs au cœur de la lutte contre les fléaux socio-économiques qui minent la société gabonaise.